RDC-Belgique : Bruxelles rappelle son ambassadeur pour « des réunions internes »

Politique | Publié le Mardi 30 Janvier 2018 à 16:13:52 | |
 
RDC-Belgique : Bruxelles rappelle son ambassadeur pour « des réunions internes »

Dans un climat de tensions diplomatiques entre Kinshasa et Bruxelles, l'ambassadeur belge en RDC, Bertrand de Crombrugghe, a quitté la capitale congolaise lundi pour des « discussions » et des « réunions internes » en Belgique.

 

 

« Il n’a pas été rappelé. » Au ministère belge des Affaires étrangères, son porte-parole Didier Vanderhasselt tient à calmer les esprits. L’ambassadeur de la Belgique en RDC, Bertrand de Crombrugghe, est « simplement retourné à Bruxelles pour prendre part à des discussions et des réunions internes », précise-t-il à Jeune Afrique.

Bertrand de Crombrugghe est arrivé à Bruxelles ce lundi. Ce rappel pour consultation qui ne dit pas son nom intervient dans un contexte de tensions diplomatiques entre la RDC et la Belgique.

Kinshasa exige en effet la cessation des activités de l’agence de développement belge sur son territoire et la fermeture du dispositif consulaire « Maison Schengen ».

La « Maison Schengen » encore opérationnelle

 

 

Cette double mesure de rétorsion a été prise par les autorités congolaises après la décision de la Belgique de suspendre sa coopération d’État à État dans le secteur du développement. Mais, « pour le moment, la Maison Schengen est toujours ouverte, indique un diplomate belge à Kinshasa. Elle continue à délivrer des visas ».

En fait, fermer la « Maison Schengen » est une « matière qui ne relève pas de la compétence de la RDC mais de celle des États européens et souverains qui ont délégué à la Belgique l’examen des demandes de visas les concernant », complète une autre source occidentale basée dans la capitale congolaise. Kinshasa appréciera.

Vendredi, lors de sa première conférence de presse depuis plus de cinq ans, le président Joseph Kabila avait affirmé : « Il n’y a pas d’animosité avec la Belgique qui doit comprendre que la RDC n’est plus une colonie. Notre décision a été prise sans passion. ».

 

 

Commentaires Facebook