Réconciliation nationale : « Je ne peux pas obliger les personnes qui ne veulent pas entrer dans le processus » (Alassane Ouattara)

Politique | Publié le Mercredi 13 Decembre 2017 à 20:23:44 | |
 
Réconciliation nationale : « Je ne peux pas obliger les personnes qui ne veulent pas entrer dans le processus » (Alassane Ouattara)

Le président de la République, Alassane Ouattara, a accordé un entretien à la télévision française ‘’C’news’’, le lundi 11 décembre 2017, dans lequel il a abordé divers sujets, notamment la question de la réconciliation nationale.  Interrogé sur jusqu’où est prêt aller son gouvernement pour rassembler les Ivoiriens dans leur ensemble,  le Chef de l’Etat s’est voulu clair.

 

« Pour se réconcilier, il faut le vouloir ».

Pour le président de la République, depuis sa prise de fonction effective en 2011, plusieurs actions ont été initiées par son gouvernement et lui pour favoriser la cohésion nationale. Mais mieux briser la barrière de méfiance entre les Ivoiriennes et Ivoiriens, sans distinction aucune.

« S’il y a des personnes qui ne veulent pas entrer dans le processus, je ne peux pas les obliger », a déclaré Alassane Ouattara. Avant, il a indiqué que : « la réconciliation est en cours et elle se fait bien ».

Toutefois, il a saisi cette tribune pour rappeler à tous ceux qui refusent de prendre le train en marche que ces différentes actions ne seront plus à l’ordre du jour.

« Nous n’allons pas recommencer », a précisé Alassane Ouattara.

Notons que, selon le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné, les actions louables du président ivoirien en matière de réconciliation sont entre autres le dégel des comptes, l’appel à retour volontaire des réfugiés, la création de la Commission dialogue, Vérité et réconciliation (Cdvr).

Commentaires Facebook