Rencontre entre le chef de l’Etat et les deux Blocs : Talon évite le clash avec le Prd

Politique | Publié le Lundi 26 Novembre 2018 à 11:28:49 | |
 

BUZZ ACTU  

Rencontre entre le chef de l’Etat et les deux Blocs : Talon évite le clash avec le Prd

Deux nouvelles rencontres ont eu lieu hier dimanche 25 novembre 2018 entre le chef de l’Etat et les principaux ténors des partis le soutenant. A l’exception de Me Adrien Houngbédji, président du Parti du renouveau démocratique (Prd) et de l’Assemblée nationale, tous étaient présents pour entendre le message de Patrice Talon dans le cadre de la constitution de deux grands partis et sa position sur le cas Prd.  

 

Après la suspension volontaire du Prd des activités de constitution du Bloc républicain, l’un des deux grands partis à naître bientôt autour du chef de l’Etat , on croirait au clash entre Me Adrien Houngbédji et Patrice Talon. Mais rien de cela n’est encore à l’ordre du jour. C’est la rencontre d’hier dimanche 25 novembre qui a permis d’en avoir une idée. Le chef de l’Etat qui aurait bien voulu que le Prd soit dans le Bloc républicain trouve sans doute inutile de cracher sur cet allié. Il a laissé entendre que le Prd demeure un partenaire et Adrien Houngbédji, un ami et grand frère. Voilà qui remet les choses dans le bon sens entre les deux personnalités que certaines rumeurs ont tôt fait d’opposer depuis la réunion de dimanche 18 novembre au cours de laquelle, le Prd a suspendu sa participation aux préparatifs du congrès devant accoucher du parti Républicain. Une semaine après, la position du président de la République est connue. Il n’y a pas péril en la demeure surtout quand on sait que c’est le leader du Prd, qui a été le premier à rassurer le chef de l’Etat de sa fidélité dans leur partenariat et de son maintien dans le Bloc de la majorité présidentielle (Bpm). En clair, les « Tchoco-Tchoco » bien que ne voulant pas disparaître au profit du Parti républicain, comme l’a voulu le président de la République sont omnipotents et omniprésents dans la mouvance. Et on comprend que Patrice Talon n’a rien contre. Cependant, il a laissé tomberaimdbk_0904 à plusieurs reprises au cours de la réunion d’hier ce bout de phrase : « déchirement et espoir ». Cela donne à réfléchir à ses partenaires. On se demande : pourquoi ? C’est une matière à réflexion ; mais l’on doit savoir ce que c’est.

 

Du renfort pour le Bloc républicain

 

Tout en se rassurant, le président de la République a déjà mis en place son plan B pour renforcer le Bloc républicain dans les fiefs du Prd. Ainsi, il a délogé certains ténors du Bloc progressiste pour le Bloc républicain. C’est le cas de l’ancien député Gbènaméto, de l’actuel élu Paulin Gbénou, de même que Mathurin de Chacus, ancien président des Dragons football club de l’Ouémé, actuel patron de la Fédération béninoise de football, très proche de Adrien Houngbédji et possédant moult réseaux. De même, l’ancien bâtonnier Jacques Migan, l’ex-ministre et présentement Directeur général de la Loterie nationale du Bénin, Gaston Zossou sont désormais du côté du Bloc républicain pour renforcer les ministres Jean-Claude Houssou du Prd et Mathys Adidjatou. D’autres noms pourraient s’ajouter pour maximiser les chances du Bloc républicain dans les fiefs traditionnels du Prd lors des prochaines élections législatives. En dehors des ténors de ce Bloc, le chef de l’Etat a également rencontré ceux de l’Union progressiste. Au terme des deux rencontres, il ressort que les statuts et logos ont été validés. Les dates des congrès sont arrêtées. Les 7 et 8 décembre pour le parti Républicain à Parakou, le 30 novembre et le 1er décembre pour l’Union progressiste à Cotonou.

Commentaires Facebook