Bénin/Révision Constitutionnelle : “Nous aurions pu profiter de l’opportunité’’ (Président de l’assemblée nationale)

Politique | Publié le Mardi 11 Avril 2017 à 10:48:11 | |
 
Bénin/Révision Constitutionnelle : “Nous aurions pu profiter de l’opportunité’’ (Président de l’assemblée nationale)

Me Adrien Houngbédji, le président du parlement béninois, a exprimé lundi à l’hémicycle à Porto-Novo sa déception par rapport au rejet par la plénière mardi dernier, du projet de révision constitutionnelle.

 

 

« Je crois sincèrement que nous aurions pu profiter de l’opportunité que nous offrait le projet de révision pour engager et faire aboutir ces réformes dont chacun reconnaît la nécessité », a déclaré Me Houngbédji en marge de la cérémonie d’ouverture de la première session ordinaire de l’année 2017.

Tirant la leçon de la situation, le président de l’institution parlementaire fait noter que le peuple béninois demeure attaché à la Constitution du 11 décembre 1990 soulignant tout de même qu’il s’agit : « d’un attachement émotionnel qui frise le fétichisme, qui frappe de suspicions toute initiative de révision et qui condamne à l’échec toute tentative de révision, et qui malheureusement laisse sans solution des problèmes réels ». Car, regrette-t-il, cette occasion était idéale pour apporter des réponses à des préoccupations réelles telles que : l’abolition de la peine de mort, l’opérationnalisation de la Haute Cour de Justice, la création de la Cour des Comptes, l’amélioration de la représentation des femmes dans les instances de décision et la réforme du système partisan.

« C’est en toute liberté que vous avez librement exprimé vos convictions, dans un débat riche de sens, respectueux des opinions de chacun, soucieux que vous étiez les uns et les autres, de l’intérêt supérieur de notre pays. Ce faisant, vous avez honoré l’Assemblée Nationale. Vous avez honoré le Bénin », a reconnu par ailleurs, Me Houngbédji.  

 

 

Commentaires Facebook