RHDP/Affaire ‘’Parti unifié ‘’ : Le président de l’Upci dénonce le double jeu du Pdci et du Rdr

Politique | Publié le Lundi 22 Janvier 2018 à 15:04:36 | |
 

BUZZ ACTU  

RHDP/Affaire ‘’Parti unifié ‘’ : Le président de l’Upci dénonce le double jeu du Pdci et du Rdr

Le président de l’Union Pour la Côte d'Ivoire (Upci),  Soro Brahima, soupçonne le parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) et le Rassemblement des républicains (Rdr) de mener un double jeu concernant la transformation de leur alliance commune, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et paix (Rhdp), en parti unifié.

 

Soro Brahima, président de l’Union Pour la Côte d'Ivoire (Upci),  a critiqué, lors d’un entretien accordée à Nord-Sud du samedi 20 janvier 2018, ‘’ les contradictions’’ des dirigeants du Pdci et du Rdr qui concentrent leurs énergies à l’implantation de leurs formations politiques au détriment du parti unifié qu’ils ont initiés.

« Les principaux acteurs (Pdci et le Rdr ndlr) du parti unifié sont tout le temps au travail pour implanter leurs partis, pour installer des sections pour aller même faire des tournées », a déploré le successeur de Gnamien Konan.

Pour lui, sa formation politique, Upci, ne saurait attendre les bras croisés, la mise en forme de ce parti souhaité par les cinq membres (Mfa, Pdci, Rdr, Upci, Udpci) de l’alliance des Houphouëtistes avant de mieux faire connaître son parti sur le territoire national.

 « Les militants ne m’ont pas porté à la tête du parti pour je vienne parler de parti unifié. Ce n’était pas à l’ordre du jour du congrès », a-t-il tenu à préciser.

A la question de savoir si son parti n’est pas un ‘’ peu étroit’’ au sein du comité de haut niveau pour la création du parti unifié, ce, quand bien même qu’il y a deux représentants, Soro Brahima s’est voulu très clair : « Je n’ai pas besoin d’avoir une armée dernière moi, puisqu’il s’agit de parti. »

« Que je sois un ou deux, si j’ai des choses à dire, je le dirai. Donc, je ne me sens pas du tout à l’étroit, d’autant plus qu’on est deux. Mais, même si j’étais un, nous sommes petits mais parfois quand nos intérêts sont en jeu, nous savons dire non. », a-t-il expliqué.

Commentaires Facebook