RHDP, parti unifié, présidentielle 2020 : le jeu de cache-cache de Bédié et Ouattara

Politique | Publié le Vendredi 26 Janvier 2018 à 14:27:30 | |
 
RHDP, parti unifié, présidentielle 2020 : le jeu de cache-cache de Bédié et Ouattara

La coalition au pouvoir, RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix), ne vit pas ses beaux jours. Les alliés d’hier ne regardent plus dans la même direction.  

L’idylle entre le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) d’Henri Konan Bédié et le Rassemblement des républicains (RDR) d’Alassane Ouattara résistera-t-elle au jeu des intérêts politiques ? Ces deux principaux poids lourds du RHDP sont au bord de l’affrontement. Les « enfants » d’Houphouët ont du mal à s’accorder sur la manière dont il faut aborder les échéances électorales de 2020. Du côté du RDR, l’on ne jure que par la formation du parti unifié.

« La Nation nous regarde. Le pays nous appelle. Nous devons aller courageusement à ce parti unifié. Il y a trop de calcul et trop de bavardage autour du RHDP. Nous, nous donnerons notre poitrine pour la création de ce parti », soutenait la ministre Anne-Ouloto dans une interview accordé à Le Patriote. Ces propos de la secrétaire générale déléguée du RDR en charge de la vulgarisation de l’action du Gouvernement illustrent bien que le navire RHDP surfe sur des eaux agitées. D’autant plus que le PDCI ne veut pas entendre parler de parti unifié. Pour preuve, le 11 janvier 2018, une réunion du Haut comité du RHDP a été annulée par des jeunes se réclamant du parti de M. Bédié. Le PDCI ne jure que par l’alternance politique en 2020. Le parti du « Sphinx de Daoukro » attend tout simplement que le RDR lui fasse la passe. Voilà l’atmosphère dans laquelle baigne la coalition au pouvoir.

Mais Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara font mine d’être toujours de bons « frères ». Dans sa publication du 24 janvier 2018, La Lettre du Continent annonce que « Henri Konan Bédié n’hésite pas en privé à faire part de son agacement face à la volonté d’Alassane Ouattara-ou vue comme telle- de dissoudre le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) au profit du Rassemblement des républicains (RDR) pour la présidentielle de 2020 ». Le « frère aîné » du chef de l’Etat préfère ne pas aborder le sujet en public. Alassane Ouattara aussi montre une belle image d’entente entre lui et le président du PDCI. Certains observateurs de la scène politique ivoirienne ont vite fait de comparer cette situation de jeu de cache-cache. Les deux hommes sont en désaccord mais ils continuent de faire croire qu’ils peuvent toujours faire chemin ensemble.

 

 

 

Commentaires Facebook