Somalie: le plus jeune ministre du gouvernement abattu

Politique | Publié le Vendredi 05 Mai 2017 à 15:22:38 | |
 

+ de Politique

Somalie: le plus jeune ministre du gouvernement abattu

Le plus jeune ministre du gouvernement Somalien a été abattu, mercredi, par balles par des gardes de sécurité qui se trouvaient à l’extérieur du palais présidentiel (d’après des sources gouvernementales), dans la capitale Mogadiscio.

C’est en mars dernier, qu’Abbas Abdullahi Sheik Siraji, âgé de 31 ans, a été nommé ministre des Travaux publics et de la reconstruction dans le gouvernement du Premier ministre, Hassan Ali Kheyre.

Somalie: le plus jeune ministre du gouvernement abattu accidentellement (Photos)

Selon la Sécurité, le plus jeune ministre du gouvernement somalien a été tué alors qu’il se trouvait à bord de son véhicule. Selon des sources policières et gouvernementales, les coups de feu sont partis par erreur. Les gardes auraient pensé à des soldats du groupe islamiste Al-Shabaab.

Le défunt ministre était un ancien réfugié qui a passé une grande partie de sa vie dans un camp au Kenya.

Le ministre de l’information de la Somalie, Abdirahman Omar Osman a présenté au nom du gouvernement les condoléances à la famille éplorée, en qualifiant Siraji d’une «jeune étoile brillante et en pleine ascension qui a manifesté son engagement à servir son pays».

Somalie: le plus jeune ministre du gouvernement abattu accidentellement (Photos)

Le gouvernement somalien a arrêté jeudi deux soldats dans le cadre de l’assassinat du jeune ministre, a déclaré le ministre de l’information.

“Deux gardes du corps sont maintenant dans la prison centrale de Mogadiscio. Nous enquêtons sur eux “, a déclaré à Reuters le procureur adjoint du tribunal militaire somalien, Mumin Hussein Abdullahi.

Le président Mohamed Abdullahi Mohamed a du écourter sa visite à l’Ethiopie voisine et retourner dans son pays pour assister à l’enterrement qui a eu lieu le jeudi 4 avril. Il promet en outre que l’enquête ne souffrira d’aucune impunité et que les auteurs de cet acte seront interrogés et punis.

Il faut souligner que dès sa prise de pouvoir en février dernier, le président Mohamed Abdullahi Mohamed avait déclaré la guerre aux militants shebab, offrant 100 000 dollars à toute personne qui donnerait des informations visant à déjouer des attentats.

Somalie: le plus jeune ministre du gouvernement abattu accidentellement (Photos)

Somalie: le plus jeune ministre du gouvernement abattu accidentellement (Photos)

Commentaires Facebook