Tirs à Bouaké: Issiaka Ouattara alias Wattao bientôt arrêté?

Politique | Publié le Vendredi 19 Janvier 2018 à 09:10:54 | |
 
Tirs à Bouaké:  Issiaka Ouattara alias Wattao bientôt arrêté?

Sur les bords de la lagune Ébrié, le nom Wattao ne laisse personne indifférent. Issiaka Ouattara de son vrai nom n’est pas n’importe qui: il est l’un des anciens leaders rebelles ayant porté Alassane Ouattara au pouvoir. Débarqué en 2014, successivement de ses fonctions de commandant de la sécurité des quartiers sud d’Abidjan et de chef des opérations du Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO), le colonel Wattao fut promu en Janvier 2017, patron de la Garde républicaine. Mais depuis quelques jours son nom est cité dans les milieux les plus influents de la politique ivoirienne.

 

Selon des informations exclusives provenant de l’Etat major ivoirien et parvenues à notre Rédaction, le Cokon El Issiaka Ouattara alias Wattao aurait joué un rôle non moins important lors de la dernière attaque des militaires contre le camp du CCDO à Bouaké.

En effet, de source proche du commandement militaire ivoirien, des écoutes téléphoniques réalisées par les services de renseignements sur plusieurs militaires impliqués dans l’attaque, auraient révélé des rapprochements entre ces derniers et Issiaka Ouattara. À quelle hauteur est-il impliqué dans cette attaque ? Que révèlent concrètement ces écoutes ? Quel rôle a-t-il joué? Même si les détails n’ont pas fuité, pour l’heure, au niveau de certaines autorités particulièrement au sein du gouvernement les langues ont commencé à se délier. Plusieurs ministres auraient eu vent de ces écoutes et donc d’une future probable interpellation ou arrestation du Colonel  Wattao.

Âgé de 50 ans, Issiaka Ouattara est d’ethnie Koulango et est originaire de la ville de Bouna.Vice-champion D’Afrique de Judo à Harare au Zimbabwe en 1992, il est considéré comme le plus “bling-bling” des ex-chefs de guerre ivoiriens et connu pour son goût immodéré des belles voitures. Ce Jeudi, la Rédaction d’Afrikatv a tenté vainement de contacter le colonel Wattao alias « Sa Blé-Blé ». Aux dernières nouvelles, il serait en formation au Maroc en ce moment pour une formation qui a démarré depuis cinq mois. Du côté des ministères ivoiriens de l’Intérieur et de la Défense personne n’a souhaité répondre à nos questions.

 

Source: Afrika Tv

Commentaires Facebook