Togo : l’Anc engage des poursuites judiciaires pour tentative d’assassinat

Politique | Publié le Samedi 20 Janvier 2018 à 16:26:44 | |
 
Togo : l’Anc engage des poursuites judiciaires pour tentative d’assassinat

L’Alliance nationale pour le changement (ANC) de Jean-Pierre Fabre a entamé des procédures en vue de poursuivre les auteurs et commanditaires d’une tentative d’assassinat de ses leaders le 28 décembre 2017, a appris APA de sources officielles.  

 

 

 

Dans un communiqué signé par la vice-présidente du parti, Isabelle Ameganvi, la deuxième force politique du Togo indique que ces actions se situent dans le cadre de la répression de la marche organisée fin décembre par la coalition des 14 partis politiques de l’opposition.

 

Cette manifestation politique « a été sauvagement réprimée par les forces de défense et de sécurité qui ont tiré sur le véhicule du chef de file de l’opposition, le président Jean-Pierre Fabre », écrit le parti.

 

Par ailleurs, poursuit-il, l’un des véhicules auxiliaires du convoi qui assurait l’évacuation d’Eric Dupuy, responsable de la communication de l’ANC et du regroupement des 14 partis politiques, « a également été pourchassé par un véhicule des forces de l’ordre, sur le boulevard circulaire, peu après le carrefour Déckon et jusqu’à l’immeuble du salon de thé dénommé Festival des glaces ».

 

« Il est évident que l’intention des forces de l’ordre était de provoquer un accident mortel », conclut le communiqué.

 

En rappel, les manifestants de l’opposition ont été dispersés jeudi 28 décembre par les forces de l’ordre à la place Deckon.  Les leaders y avaient voulu délivrer leur message, "vu qu'il faisait déjà tard", selon un responsable de la coalition.

 

 

Commentaires Facebook