Trafic d’êtres humains: Les Etats-Unis menacent la Guinée

Politique | Publié le Mardi 04 Juillet 2017 à 11:18:03 | |
 
Trafic d’êtres humains: Les Etats-Unis menacent la Guinée

Le « rapport sur le trafic d’êtres humains dans le monde » pour le compte de l’année 2017 a été présenté le mardi 27 juin 2017 par le département d’Etat américain a rendu public. Plusieurs pays dont quatre pays africains sont accablés par ce rapport.

L’administration Trump pourrait dans les prochains jours prendre des mesures contre certains pays identifiés parmi les pays qui ne s’engagent pas suffisamment dans la lutte contre le trafic d’êtres humains.

Les pays cités dans le rapport ont été identifiés à cause de « l’insuffisance des mesures prises par les autorités des pays pour combattre suffisamment » le trafic d’être humain à en croire Rex W. Tillerson, secrétaire d’État américain. Une « liste noire » des pays qui s’engagent le moins sur laquelle figure la Chine a été dressée.

La Guinée indexée

Sur cette « liste noire » figure également quatre pays africains dont la Guinée qui pourrait se voir privé du jour au lendemain de l’assistance américaine ou même constaté la suspension des échanges culturels et éducatifs. C’est la Maison Blanche qui décidera de la suite à donner à ce dossier. Ivanka, conseillère spéciale du Président Trump, a fait remarqué le jour de la présentation que « mettre fin au trafic d’êtres humains est une priorité majeure de politique étrangère pour l’administration Trump ».

Les critères de classification

Parmi les critères qui ont entraîné le déclassement des pays africains dans ce rapport figurent la persistance du phénomène des enfants soldats. Néanmoins d’autres critères ont également pesé dans la balance. Il s’agit du travail des enfants mais également les abus sur des personnes en collaboration avec certaines  dirigeants. Notons quand même que beaucoup de pays africains ont été identifié parmi les pays où des efforts non négligeables sont consentis.

 

 

lanouvelletribune.info

Commentaires Facebook