Zimbabwe : Voici ce qui a précipité la chute de Robert Mugabé

Politique | Publié le Jeudi 16 Novembre 2017 à 12:26:24 | |
 
Zimbabwe : Voici ce qui a précipité la chute de Robert Mugabé

Depuis le mardi 14 novembre dernier, un coup de force a renversé Robert Mugabe du pouvoir au Zimbabwe. Il a affirmé être détenu à son domicile, dans une capitale en partie contrôlée par l’armée, ce après la fuite de son épouse Grace Mugabe. Selon les observateurs politiques Zimbabwéens, le limogeage de son vice-président Emmerson Mnangagwa, a été le coup de trop.

Coup d’Etat ou pas ? La situation est toujours confuse au Zimbabwe encore aujourd’hui jeudi 16 novembre. Seulement, le président Robert Mugabe est assignée en résidence surveillée, à son domicile à Harare. Son épouse Grace Mugabe a pris la fuite avant son arrestation. Depuis 48 heures le Zimbabwe est dirigé par l’Armée.

Selon de nombreux observateurs, en particulier Daniel Compagnon, Spécialiste du Zimbabwe au Centre d’étude d’Afrique noire (CEAN) de Paris, il fallait s’y attendre. Et ce, depuis le limogeage du vice-président Emmerson Mnangagwa, le 6 novembre dernier.

Il estime que la réaction de la haute caste militaire, dirigée par le chef d’état-major Constantino Chiwenga, est une riposte destinée à empêcher que la purge se poursuive, tout en bloquant l’irrésistible ascension vers le pouvoir de la première dame, Grace Mugabe. Ce limogeage était le coup de trop.

Pour rappel il est surprenant que Constantino Chiwenga se soit retrouvé à la tête de cette opération car il se montrait jusque-là très discipliné et il a toujours appuyé Mugabe.

 

Commentaires Facebook