Libye: l'armée d'Haftar en passe de maîtriser Derna

Securité | Publié le Mardi 05 Juin 2018 à 22:10:08 | |
 

+ de Securité

BUZZ ACTU  

Libye: l'armée d'Haftar en passe de maîtriser Derna

L'armée nationale libyenne, l’ANL, auto-proclamée et dirigée par le maréchal Khalifa Haftar a annoncé avoir pris 75% de la ville de Derna, jusque-là aux mains des jihadistes. Rentrée dans la ville lundi 4 juin à l'aube, l'ANL domine désormais plusieurs lieux stratégiques, dont le port de la ville.  

 

Les combats se sont concentrés mardi 5 juin autour du port de Derna et de la base navale mitoyenne. Après quelques heures d'affrontements, l'ANL s'est emparée au total de cinq sites stratégiques. Les affrontements se déroulent désormais dans le centre-ville.

Selon un témoin joint à Derna, l'électricité est coupée, les communications difficiles. Et les bombardements, très intenses, durent depuis trois jours. Toujours selon ce témoin, l'ANL maîtrise plusieurs quartiers centraux de Derna. La majorité des civils n'a pas fui ses habitations.

Des sources concordantes font état d'une dizaine de morts parmi les civils. L'ANL a quant à elle perdu une vingtaine de soldats. Une trentaine de jihadistes auraient également été tués. Certains auraient réussi à fuir vers Misrata et le Sud-Lybien. D'autres se seraient livrés. Parmi eux : des chefs extrémistes possédant à la fois, des contacts avérés avec l'organisation Etat islamique (EI) et al-Qaïda (Aqmi).

L’aviation de l’ANL a visé, à plusieurs reprises, des véhicules qui transporteraient des dirigeants jihadistes qui essayaient de fuir.

En 2015, les habitants de Derna, se sont soulevés contre l’organisation Etat islamique et ont chassé l'organisation de leur ville. Mais les jihadistes locaux sont restés à Derna. Des images diffusées par l'ANL montrent des tunnels souterrains creusés par les extrémistes où l'on a trouvé, des drapeaux de l'EI, des livres religieux et des caches d'armes.

Le porte-parole de l'ANL Ahmad al-Mismari considère que la nature de la bataille de Derna est différente, car la majorité des terroristes de Derna sont morts pendant les combats à Benghazi. De plus, 70% de combattants à Derna sont des forces régulières.

 

Un haut officier de l'ANL a estimé que la bataille de Derna serait terminée sous deux jours. Lundi, Khalifa Haftar avait déjà annoncé une victoire proche.

Commentaires Facebook