RDC : 40 policiers décapités par des présumés miliciens dans la province du Kasaï

Securité | Publié le Samedi 25 Mars 2017 à 21:07:43 | |
 

BUZZ ACTU  

RDC : 40 policiers décapités par des présumés miliciens dans la province du Kasaï

Environ 40 policiers ont été décapités vendredi 24 mars par des présumés miliciens Kamwina Nsapu, dans la province du Kasaï (centre de la RDC) sur la route nationale numéro 1, dans le tronçon Tshikapa - Kananga, annonce le site actualité.cd qui cite une dépêche de l’agence Reuters.

Selon cette source, ces policiers qui venaient de Kinshasa et qui se rendaient dans la ville de Mwene-Ditu, dans la province de Lomamai où ils venaient d’être affectés, sont tombés dans une embuscade tendue par des présumés miliciens Kamwina Nsapu qui auraient également ravi armes et véhicules.

Le vice-gouverneur du Kasaï, Hubert Ndingo Mvula, n’a pas confirmé l’information de la décapitation, mais parle d’une « perte de contact avec le convoi ».

Pour sa part, le président de l’assemblée provinciale du Kasaï, François Kalamba, qui confirme ce massacre a indiqué que selon des informations qu’il a reçues, six policiers ont été épargnés au seul motif qu’ils parlaient correctement le tshiluba (l’une quatre langues nationales parlée en majorité dans l’espace du Kasaï.

 Les violences au Kasaï du fait des affrontements entre les forces de l’ordre et des miliciens se réclamant du chef traditionnel Kamwina Nsapu tué en août 2016 ont fait au moins 400 victimes et entrainé le déplacement de plus de 150.000 personnes, selon les estimations de l’ONU.

Commentaires Facebook