Région du Cavally: l’Armée promet régler le cas des « Dozos » à Guiglo et Bloléquin

Securité | Publié le Jeudi 16 Novembre 2017 à 11:17:59 | |
 

+ de Securité

Région du Cavally: l’Armée promet régler le cas des « Dozos » à Guiglo et Bloléquin

Le chef d’Etat-major général Touré Sékou, accompagné du commandant supérieur de la gendarmerie, le général de brigade Kouakou Nicolas et du directeur général de la police nationale, le Colonel-major Kouyaté Youssouf, se sont rendus dans la région du Cavally les 14 et 15 novembre. Lors de cette visite de travail, l’Etat-major des Armées a promis régler le problème des « Dozos » dans les villes de Guiglo, Bloléquin et Zéaglo.

Le chef d’Etat-major et sa délégation se sont entretenus avec les autorités administratives, traditionnelles et des leaders d'opinions de la région du Cavally. Ce, pour s'enquérir de la situation sécuritaire de la zone après la récente crise de la forêt classée du Goin-Debé. Il était également question de la présence des « Dozos » dans les deux départements de la région.

Le général Touré Sékou s’est dit catégorique sur le cas des « Dozo ». Il a affirmé que la présence des derniers, sera réglée très rapidement. Les Dozos ne rassurent pas les populations du grand Ouest. « Nous ne pouvons  pas concevoir qu'au moment où l'Etat déploie des bataillons de corps d'armée, d'autres personnes sabotent la paix et troublent l'ordre publique », a déclaré le Cema.

La délégation de l’Etat-major a présenté, au nom du Gouvernement, la compassion et le réconfort aux populations du Cavally. Ce, pour les dégâts enregistrés lors du récent conflit communautaire. Les populations ont été invitées à collaborer avec  la police pour mieux les protéger. Avant de quitter l'ouest, plusieurs barrages tenus par des « Dozos » ont été démantelés.

Commentaires Facebook