136 policiers radiés manifestent au Burkina : ils réclament leur réintégration

Société | Publié le Jeudi 29 Juin 2017 à 10:21:18 | |
 
136 policiers radiés manifestent au Burkina : ils réclament leur réintégration

Au Burkina Faso, la Police nationale aura fort à faire face à une manifestation de certains de ses agents ce mercredi 28 juin à Ouagadougou. Radiés des effectifs de la police burkinabé, plus d’une centaine d’ex-agents de police demandent à réintégrer leurs postes. Ceux-ci avaient été radiés en 2012 accusés d’avoir organisé des mutineries contre l’Etat.

Vêtus de tenue civile, ces ex-policiers, se sont rassemblés sur la place de la Nation, située en plein cœur de Ouagadoudou, hier, mercredi 28 juin. Accompagnés pour certains de leurs épouses et enfants, ils ont enclenché la manifestation, à travers une marche sous une pluie battante. Les manifestants se sont tous dirigés vers la direction générale de la police nationale.

Ils réclament justice. Ils souhaitent voire réintégré les 136 policiers radiés. L’on pouvait lire sur des banderoles : « Juste un peu de justice, pour les policiers radiés » ou encore « au nom de l’unité nationale, les 136 policiers révoqués doivent être réintégrés ».

Selon le porte-parole des policiers radiés Mahamadi Tidiga, un rapport d’enquête qui a été publié en mai 2017 sur la gestion des ressources au sein de la police nationale qui en est à la base. Ce rapport accable certains supérieurs hiérarchiques, justifiant ainsi les manifestations, qui ont été à l'origine de leur radiation. « Nous demandons qu’il y ait justice à notre endroit à travers notre réintégration », a-t-il déclaré au micro de l’AFP.

Commentaires Facebook