A 26 ans, elle décroche 10 prix et devient meilleure cardiologue pour enfants au Ghana !

Société | Publié le Jeudi 15 Juin 2017 à 15:56:33 | |
 

+ de Société

A 26 ans, elle décroche 10 prix et devient meilleure cardiologue pour enfants au Ghana !

C’est ce qu’on appelle avoir du génie Wanda Peeps ! Alors que cette femme médecin n’a que 26 ans, elle vient d’être désignée comme la meilleure cardiologue pour enfants au Ghana ! Son travail, son dévouement et sa passion sont tout simplement extraordinaires.

 

Le Docteur Ellen Boakye est l’un des médecins les plus brillants du Ghana Wanda Peeps. C’est la meilleure cardiologue pour enfants du pays ! Il faut dire que la jeune femme de 26 ans a plutôt un parcours spectaculaire.

Il faut dire qu’à l’âge de 6 ans, elle avait déjà été gratifiée du sobriquet de Docteur Ellen, probablement à cause de son enthousiasme chaque fois qu’il y avait une nouvelle naissance au sein du complexe dans lequel elle a grandi. Elle témoigne :

« Je ne me souviens pas, mais pour une raison quelconque, on m’a nommée docteur Ellen à l’âge de 5 ou 6. À l’époque, je ne rêvais pas de faire carrière dans la médecine mais je suis allée au secondaire avec l’intention d’étudier la science ».

Ellen choisit alors par passion d’étudier la médecine au supérieur, elle se spécialise ensuite en cardiologie pédiatrique dans l’école de médecine de l’Université du Ghana. Là-bas elle impressionne tous ses camarades de promotion et ses professeurs. Elle ressort avec 10 prix et devient la meilleure cardiologue pour enfants du pays !

Elle raconte : « Six ans plus tard, je l’ai fait par la grâce de Dieu et j’ai reçu 10 prix. Je suis tellement heureuse non seulement en raison de la renommée et de l’argent qui l’accompagnent, mais aussi parce que cela montre aux autres femmes qu’elles peuvent réaliser leurs rêves et inspire aussi les enfants issus de milieux défavorisés à ne pas abandonner ».

Précisons que sa motivation pour étudier la cardiologie pédiatrique découle du fait qu’elle a vu deux enfants atteints de maladies cardiovasculaires mourir en raison de l’indisponibilité du traitement au Ghana. Bravo à cette jeune femme !

 

                                                                      Autre source

 

Commentaires Facebook