Afrique du Sud : manifestations anti-Zuma

Société | Publié le Samedi 08 Avril 2017 à 13:26:43 | |
 

+ de Société

Afrique du Sud : manifestations anti-Zuma

Des milliers manifestants demandent au président Jacob Zuma de démissionner à Johannesburg, Pretoria, Cape town ainsi que dans d'autres villes d'Afrique du Sud.

 

 

Il s'agit d'une réaction au limogeage du ministre des finances, Pravin Gordhan par le président Zuma, la semaine dernière.

Mmusi Maimane, dirigeant de l'alliance démocratique en tête de cortège à JohannesburgMmusi Maimane, dirigeant de l'alliance démocratique en tête de cortège à Johannesburg

 

Les manifestants ont répondu à l'appel de l'opposition et de la société civile.

La police a lancé du gaz lacrymogène, dans l'une des manifestations à Johannesburg.

les partisans du président Jacob Zuma devant le siège de l'ANCLes partisans du président Jacob Zuma devant le siège de l'ANC

 

De leurs côtés, les partisans de Jacob Zuma ont eux aussi manifestré leur soutien au président Sud-africain devant le siège de l'ANC à Johannesburg, quelques centaines de mètres, la manifestation de l'opposition.

Des vétérans des MK, la branche armée de l'ANC protégeaient le siège du parti Luthuli house à Johannesburg.

Les MK, la branche armée de l'ANC devant le siège de l'ANCLes MK, la branche armée de l'ANC devant le siège de l'ANC

Manifestations à Durban

Des manifestations anti-Zuma à DurbanDes manifestations anti-Zuma à Durban

La cote de popularité du président sud-africain a considérablement baissé notamment en raison de nombreux scandales de corruption.

Et le dernier remaniement a causé des remous jusqu'au sein de son parti politique, l'ANC.

Jacob Zuma devra affronter un vote de défiance le 18 avril au parlement.Jacob Zuma devra affronter un vote de défiance le 18 avril au parlement.

Jacob Zuma devra affronter devant le Parlement un vote de défiance demandé par l'opposition, le 18 avril.

L'ANC a déjà donné la consigne à ses députés de voter contre.

Le président devrait profiter de sa large majorité (249 sur 400 députés) pour éviter la destitution.

 

 

Commentaires Facebook