Apprentissage de l’hébreu : L’ambassadeur d’Israël récompense les meilleurs élèves

Société | Publié le Jeudi 30 Novembre 2017 à 19:26:22 | |
 
Apprentissage de l’hébreu : L’ambassadeur d’Israël récompense les meilleurs  élèves

L’ambassadeur d’Israël en Côte d’Ivoire, S.E. M Eli Ben Tura,  a présidé, le jeudi 30 novembre 2017, la cérémonie de récompense aux vaillants talmidim ou apprenants  de la langue hébraïque aux différents niveaux de formation initié par les Ong ‘’ J’aime Israël’’ et ‘’Parlons hébreu’’.

 

70, c’est le nombre total des talmidim ou apprenants de la langue hébreu qui ont reçu des mains de l’ambassadeur d’Israël en Côte d’ Ivoire, S.E. M Eli Ben Tura, des diplômes de récompense pour leurs performances dans l’apprentissage de la langue du père de la foi, Abraham.

Pour Eli Ben Tura, cet intérêt qu’accordent ces récipiendaires à sa langue témoigne de tout l’amour qu’ils ont pour Dieu.  Car, soutiendra-t-il, c’est « la langue que Dieu a donné à Israël.

Toutefois, il a félicité et encouragé les Ongs ‘’ J’aime Israël’’ et ‘’Parlons hébreu’’, initiatrices de cette formation, qui ne ménagent aucun effort pour faire connaître la vrai histoire de son pays, à travers leurs différentes activités.

Le président de l’Ong ‘’ J’aime Israël’’, Jonas Naky,  s’est, quant à lui, réjoui du bon déroulement de cette cérémonie. Ce, non sans définir ses objectifs. Pour lui donc, cette initiative a pour but premier de réunir tous les amis d’Israël afin de manifester ensemble à l’Etat hébreux leur amitié et leur solidarité. Ensuite, il vise à développer avec Israël des « relations mutuelles bénéfiques dans divers domaines d’activités essentielles »

Le président de  l’Ong ‘’Parlons hébreux’’, le moré (enseignant, en hébreu) Sambro Ben David, a, pour sa part, invité tous les Ivoiriens, peu importe leur confessions religieuses, à rejoindre cette plate-forme afin de bénéficier des « grâces divines.»

« Parce qu’il est écrit que ‘’bénit soit celui qui bénit Israël’’. Si je parle la langue d’Israël, c’est que j’aime Israël. En d’autres termes je bénis Israël. Ceux qui apprennent à parler l’hébreu sont entrain indirectement de bénit Israël sans le savoir », a-t-il indiqué.

Notons, par ailleurs, la cérémonie a été marquée par des témoignages et démonstrations de niveau connaissance par les apprenants devant l’ambassadeur.

Commentaires Facebook