Boissons : pour la première fois, un whisky écossais est embouteillé au Cameroun

Société | Publié le Mardi 12 Septembre 2017 à 11:59:24 | |
 

+ de Société

Boissons : pour la première fois, un whisky écossais est embouteillé au Cameroun

La filiale locale du géant britannique Diageo vient de présenter sa première marque de whisky embouteillé à Douala, faisant chuter les prix et confortant ainsi sa montée en puissance dans le pays.

Si la célébrissime Guinness reste un produit-phare pour le groupe britannique Diageo, celui-ci n’en poursuit pas moins à grand train sa diversification. Ainsi, à Douala, la filiale locale a présenté le 7 septembre la première marque de whisky écossais embouteillé sur place : le Black & White.

Le spiritueux est produit dans le Cube, la toute nouvelle chaîne d’embouteillage et de conditionnement d’Afrique centrale, mise en service en février à la suite d’un investissement de 3 millions de livres sterling (3,5 millions d’euros).

« Nous produisons actuellement plus de 583 hectolitres par mois, mais nous sommes en capacité de doubler cette production si la demande est au rendez-vous », explique-t-on chez Diageo. Déjà disponible dans la plupart des points de vente du pays, des supermarchés aux discothèques en passant par les maquis, le whisky made in Cameroun « est, en termes de qualité et de goût, exactement le même que celui qui est produit en Écosse », assure la communication du groupe.

Une réduction des prix de 25 %

Avec, pour le consommateur local, un atout non négligeable : « L’embouteillage local a permis de réduire le prix de vente de 25%. Ainsi, pour la bouteille de 75 cl, on est passé de 6 000 à 4 500 francs CFA [de 9,1 à 6,9 euros] », poursuit-on chez Guinness Cameroun.

À Douala, où les brasseries Guinness sont présentes depuis 1969, Diageo confirme ainsi sa montée en puissance face à son principal adversaire, la Société anonyme des brasseries du Cameroun (SABC), en perte de vitesse depuis deux ans.

Commentaires Facebook