Cameroun : le journaliste de RFI, Ahmed Abba acquitté

Société | Publié le Vendredi 22 Decembre 2017 à 02:48:31 | |
 

BUZZ ACTU  

Cameroun : le journaliste de RFI, Ahmed Abba acquitté

Revirement dans le procès du journaliste camerounais Ahmed Abba, correspondant en langue haoussa de Radio France Internationale au Cameroun. Alors qu’il risquait la peine de mort, sa peine a été réduite à 24 mois, lui ouvrant la voie de la liberté.

 

Le verdict prononcé ce jeudi par un tribunal militaire de Yaoundé entre en totale contradiction avec celui prononcé quelques mois plutôt par la justice camerounaise. En effet, le journaliste avait été condamné à 10 ans de prison ferme pour non-dénonciation et blanchiment du produit d’un acte terroriste.

Il risquait par ailleurs la peine de mort pour “apologie du terrorisme”. Un crime dont l’a déchargé la justice camerounaise qui n’a retenu que la charge de “non-dénonciation d’acte terroriste” pour laquelle il a été condamné à 24 mois de prison.

Mais vu que Ahmed Abba est en prison depuis un peu plus de deux ans, il est fort probable qu’il soit libéré de prison, à l’issue d’un procès fleuve qui aura connu autant de rebondissements que d’incohérences. Le journaliste a notamment attendu environ quatre mois avant de pouvoir contacter son avocat. Selon la direction de RFI dont il est le correspondant en langue haoussa au Cameroun, il aurait également subi des sévices corporels.

C’est le 30 juillet 2015 que Ahmed Abba a été arrêté à Maroua, dans l’Extrême-Nord du Cameroun, alors qu’il couvrait la crise liée à l’insurrection de Boko Haram dans le pays.

Plusieurs journalistes et organisations de défense des droits de la profession ont dénoncé cette arrestation, considérée comme une violation flagrante de ses droits de journaliste. En novembre, il était auréolé du prix de la liberté de la presse, décerné par le Comité de protection des journalistes.

Un prix pour “mobiliser les opinions publiques” et montrer “au monde et au gouvernement camerounais qu’Ahmed Abba est un journaliste, pas un terroriste”, avait déclaré le CPJ.

 

Source: Africanews

Commentaires Facebook