Chroniques de Ramadan : Les règles du jeûne

Société | Publié le Dimanche 28 Mai 2017 à 17:46:45 | |
 
Chroniques de Ramadan : Les règles du jeûne

Chaque jour, pendant le mois de Ramadan, l’imam Alidou Ilboudo développe un aspect important à savoir sur le jeûne musulman.

Le jeûne est certes une activité spirituelle, mais il obéit à des règles qui font sa validité. On jeûne pour obéir à Allah et ce, en respectant la conduite prescrite. Ce sont les deux conditions d’acceptation de l’œuvre par Dieu : la pureté de l’intention et la conformité avec les textes. Retour quelques règles fondamentales.

1-le temps du jeûne.

Le jeûne obligatoire se fait au mois de ramadan, conformément à la parole coranique : « ( Le mois de Ramadân au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement ; quiconque est témoin de la naissance du mois, qu’il le jeûne… » Verset 184 sourate 2.

Le prophète a dit dans un hadith : « jeûnez à la naissance du croissant et rompez à sa vue, s’il y a des nuages, complétez le mois de chaabane à trente jours ».

On commence le jeûne à la vue de la nouvelle lune de Ramadan et on le rompt à la vue de la nouvelle lune de Chawwâl, que le mois soit de trente ou de vingt-neuf jours. Si le croissant est caché par des nuages, on compte trente jours à partir du premier du mois précédent, puis on jeûne et l’on fait de même pour la rupture du jeûne.

Le calcul est fait par la méthode du calendrier ou toute autre méthode scientifique car, la vue évoquée par le coran et le hadith,  peut être réalisée par des instruments de technologie avancée.

Le temps journalier, diurne, du jeûne va de l’aube (fadjr) au crépuscule (magrib). Concrètement de la prière du matin à la première prière du soir (maghrib.). La tradition (sunna) veut que l’on fasse diligence pour rompre le jeûne et que l’on prenne le repas nocturne dit sah’oûr le plus tard possible. Quand on a des doutes sur le lever du jour, il faut s’abstenir de manger.

2- formuler l’intention de jeûner tout le mois

Une fois assuré de la naissance du croissant, le fidèle devra nourrir en son cœur et ce, dès la première nuit, l’intention de jeûner tout le mois de ramadan. Cette intention n’est pas requise pour le reste du mois. Elle est seulement recommandée. Elle le devient encore plus quand il survient une interruption du jeûne par une cause légale comme le voyage ou la maladie.

3-Qui doit jeûner ?

Le jeûne est une obligation pour le musulman, adulte, en bonne santé et qui est résident. On l’enseigne aux enfants selon leur âge. La femme en état de menstruation ou de lochies, la femme qui porte ou qui allaite, le malade qui espère la guérison et le voyageur remettent le jeûne à une période où l’empêchement est levé.

Le malade incurable et le vieillard avancé en âge paient en lieu et place une compensation. Elle est estimée au repas quotidien d’un adulte pour chaque jour de jeûne, qu’on paie en nature ou en espèces. Il y a des juristes qui ont étendu cette mesure à la femme enceinte ou à celle qui allaite.

4-comment jeûner

Jeûner consiste à s’abstenir de boire, de manger et d’avoir des relations intimes du lever au coucher du soleil, dans le but d’obéir et de plaire à Dieu. Celui qui mange ou boit par oubli continue son jeûne. Celui qui le fait exprès doit une compensation.  Celui qui a des rapports intimes doit en plus de la compensation du jour manqué une expiation.

5-les tolérances

Il est permis de prendre un bain au cours de la journée de jeûne. Il est conseillé d’utiliser un cure-dents pour maintenir bonne l’haleine de la bouche.  La personne asthmatique qui jeûne peut utiliser si besoin était, sa « ventoline », car elle n’est pas assimilée à la nourriture. Il est en est de même pour l’utilisation des pommades et des injections médicamenteuses tant que celles-ci n’ont pas pour objectif d’apporter des nutriments au corps.

6- la bienséance à la rupture.

Il est conseillé de rompre le jeûne avec des dattes ou de l’eau. Il est également conseillé de faire des invocations à ce moment. Parmi les supplications que faisait l’envoyé de Dieu il y a celle-là qui est généraliste : « O Seigneur, c’est pour toi que j’ai jeûné, c’est avec ta nourriture que je romps, accepte mon jeûne cat Tu es celui qui agrée les demandes ».

7-l’éthique du jeûneur

Plus que l’abstention du boire et du manger, le jeûne doit cultiver le bon comportement qui conduit à la piété. Pour cela le jeûneur devra s’efforcer de contrôler tous ses membres. Il sera très regardant sur son langage et ses rapports avec les hommes. Le prophète a averti : « nombreux sont les jeûneurs qui n’ont de leur jeûne que la faim et la soif. Nombreux sont les prieurs de nuit qui n’ont de leur veille que la fatigue et la privation de sommeil ».

Source: Burkina24

Commentaires Facebook