Confit communautaire à Guiglo : une manifestation des autochtones Guéré dispersée par la police

Société | Publié le Vendredi 20 Octobre 2017 à 16:32:53 | |
 
Confit communautaire à Guiglo : une manifestation des autochtones Guéré dispersée par la police

 Une manifestation des autochtones Guéré à Guiglo a été dispersée vendredi par la police, a constaté l’AIP sur place.

 

Selon des témoignages, une attaque aurait été perpétrée dans la nuit du jeudi par les allochtones Baoulé, dans la forêt de Goin-Débé. Cet assaut aurait fait six blessés dont un amputé du bras droit.

La population autochtone ayant appris cette nouvelle, a tenté en vain de déloger dans la même nuit, les Baoulé déplacés installés à préfecture et au centre social de Guiglo.

Ce vendredi matin, elle s’est donc rendu à la compagnie de gendarmerie pour exprimer leur mécontentement face à l’insécurité dans la forêt de Goin-Débé. Les gendarmes ont dispersé la foule par des tirs de sommation et du gaz de lacrymogène.

Le calme est revenu et des discussions sont en cours entre les responsables de l’alliance Wê et la gendarmerie.

Le confit foncier communautaire entre les Baoulé et l’Alliance des jeunes Wê pour le contrôle de la forêt classée du Goin-Débé avait fait deux morts et 11 blessés, incendié quatre campements, pillé 18 écoles primaires avec à la clé 5.483 personnes déplacées, 84 enseignants et 4.000 élèves touchés.

Commentaires Facebook