Cours de mercredi/ Instituteurs grévistes sanctionnés: Le Midd menace

Société | Publié le Lundi 13 Novembre 2017 à 13:51:05 | |
 

+ de Société

Cours de mercredi/ Instituteurs grévistes sanctionnés: Le Midd menace

Les mois à venir s’annoncent très critique dans les établissements primaire-public. La raison ? Le mouvement des instituteurs pour la défense de leur droit (Midd) menace de rompe les accords relatifs à la trêve sociale si les sanctions qui pèsent sur certains de leurs camarades, pour avoir dénoncé les Cours de mercredi, ne sont pas levées. Lors de son Assemblée Générale, tenue le samedi 11 novembre 2017 au Plateau, le secrétaire général, Mesmin Comoé, a, de nouveau critiqué,  cette réforme qui est uniquement en vigueur en Côte d’Ivoire. 

 

« Même la France sur qui nous aimons prendre exemple vient de suspendre les cours de mercredi parce qu’ils sont inopportuns », a martelé Mesmin Comoé.

Pour le secrétaire général du mouvement des instituteurs pour la défense de leurs droits (Midd), cette réforme du ministère de l’Education Nationale qui augmente ‘’irrégulièrement’’ les horaires de cours avec, en sus, des salles de classes surchauffées, à cause du nombre pléthoriques des élèves, ne facilitent pas leur travail.

« Dans le monde entier, le volume horaire au primaire est 24h/semaine. En Côte d’Ivoire, on nous impose30h/semaine avec des classes de 120 élèves », a-t-il précisé. Avant d’indiquer que : « nous ne voulons plus de cours de mercredi ».

Commentaires Facebook