Economie/ Tony Elumelu reçoit le prix mondial Dwight Eisenhower de l’entreprenariat

Société | Publié le Jeudi 07 Decembre 2017 à 14:51:07 | |
 

+ de Société

Economie/  Tony Elumelu reçoit le prix mondial Dwight Eisenhower de l’entreprenariat

Tony Elumelu, président du Groupe United Bank for Africa (UBA) et promoteur de la Fondation qui porte son nom, a reçu lundi 04 décembre 2017, le prix mondial Dwight D. Eisenhower de l’entreprenariat lors d’une cérémonie au Cipriani du Wall Street à New York aux Etats-Unis d’Amériques.

1 millions d’emplois et plus de 10 milliards de dollars de revenus en faveur de 10 000 entrepreneurs sur une période de 10 ans. Telle est l’initiative de la Fondation Tony Elumelu entamée depuis 3 ans avec déjà 3 000 entrepreneurs africains financés. C’est ce qui lui a valu le prix mondial Dwight Eisenhower décerné par le Conseil économique pour l’entente internationale (BCIU), une association commerciale américaine à but non lucratif dédiée à l’établissement des relations et à la promotion du dialogue entre les entreprises et les gouvernements du monde entier.

Le philantrope nigérian devient ainsi le premier Africain à recevoir ce prix prestigieux. Un mérite face auquel l’ex-président américain, Georges W. Bush n’est pas resté insensible. « Je suis impressionné par les initiatives philanthropiques de Tony qui stimulent la création d’emplois et l’entrepreneuriat dans une région (Afrique) très chère à Laura et moi. Recevoir un prix fondé par le président Eisenhower, est plein de sens. M. Eisenhower a fourni un exemple de leadership dont nous pouvons tous tirer des leçons. De plus, sa conviction pour la promotion de l’entente internationale est une responsabilité d’une importance vitale », a-t-il indiqué.

Pour Peter Tichansky, DG du BCIU, l’approche audacieuse et l’état d’esprit ‘‘volontariste’’ de Tony Elumelu sont des caractéristiques exemplaires d’un entrepreneur visionnaire. Ses efforts pour rapprocher les entreprises et la société ainsi que son plaidoyer sont, dit-il, la force la plus puissante pour relever les défis sociaux et réaliser le développement économique.

En retour, le récipiendaire s’est dit honoré de recevoir ce prix du nom d’un leader, l’ex-président américain Eisenhower. « C’est un honneur qui trouve écho auprès de tant de personnes en Afrique. Ce dont nos entrepreneurs africains ont besoin, c’est d’un leadership fort pour les dynamiser, les encourager et les motiver à transformer le continent”. J'espère que cela stimulera davantage d’autres Africains et amis de l’Afrique à travailler ensemble avec nous pour une prospérité inclusive », a-t-il fait savoir tout en dédiant ce prix à son épouse, ses enfants et à son groupe (UBA, Transcorp, Heirs Holdings, Fondation Tony Elumelu…).

 

Commentaires Facebook