Egypte: explosions meurtrières visant des églises coptes, nombreux morts

Société | Publié le Dimanche 09 Avril 2017 à 13:22:11 | |
 
Egypte: explosions meurtrières visant des églises coptes, nombreux morts

En Egypte, au moins vingt-cinq personnes ont été tuées par l'explosion, ce dimanche 9 avril, d'une bombe dans une église copte de la ville de Tanta dans le centre du delta du Nil. Le ministère de la Santé précise que de très nombreux blessés sont soignés dans les hôpitaux. Toutefois, les blessés graves sont soignés sur place. A Alexandrie, une attaque kamikaze a, elle aussi, ciblé une église copte ; onze morts sont à déplorer.

Trois semaine avant la visite du pape en Egypte, la communauté copte du pays est touchée par de sanglantes attaques à la bombe revendiquées par le groupe Etat islamique, explique notre correspondant au Caire,Alexandre Buccianti. Dans l'église Saint-Georges de Tanta, l'explosion a eu lieu près de l'autel, selon des témoins, vers dix heures, ce dimanche 9 avril. Cette église copte orthodoxe qui est la plus grande de Tanta était pleine à craquer en ce dimanche des Rameaux. Sur les images diffusées à la télévision on voit le sol et les murs blancs couverts de sang et des bancs en bois déchiquetés.

Une deuxième explosion a eu lieu dans la ville d'Alexandrie, ont indiqué des médias d'Etat alors que le pape copte Tawadros II y assistait en début de journée aux célébrations de la fête des Rameaux, d'après la page officielle Facebook de l'Eglise copte orthodoxe. L'attentat contre cette église du nord du pays a fait onze morts. Selon le ministère de l'Intérieur, l'attaque d'Alexandrie a été menée par un kamikaze. Celui-ci a été empêché de pénétrer dans le lieu de culte par les policiers de faction devant le bâtiment et il s’est fait exploser devant eux. Il y a au moins quatre policiers qui ont été tués dans cet attentat. Preuve de la violence de l'explosion, une maison à côté de l’église s’est effondrée en raison de la déflagration.

Plusieurs attentats dans le passé

En décembre, un attentat avait visé l'église Botrosiya près de la cathédrale copte orthodoxe du Caire. Trente personnes avaient trouvé la mort dans cet attentat revendiqué par le groupe Etat Islamique du Sinaï. Le même groupe qui a tué sept coptes dans la péninsule provoquant la fuite de centaine de familles chrétiennes résidant dans le nord-Sinaï. Une bombe avait déjà explosé début avril à Tanta faisant un mort et une quinzaine de blessés. La bombe visait un bâtiment de la police.

Le pape François a exprimé ses condoléances après l'attentat. Il doit d'ailleurs se rendre en Egypte pour une visite de deux jours à la fin du mois d'avril. A Paris, « le président de la République a appris avec consternation l'attentat odieux qui a frappé, ce matin, lors de la messe des Rameaux, l'église de Saint-Georges à Tanta dans le delta du Nil, et qui a fait de nombreuses victimes », indique l'Elysée dans un communiqué.

Commentaires Facebook