En Côte d’Ivoire les Libanais sont « Incontournables, voire, Intouchables »

Société | Publié le Mardi 04 Juillet 2017 à 11:08:53 | |
 
En Côte d’Ivoire les Libanais sont « Incontournables, voire, Intouchables »

En Côte d’Ivoire, voilà plus de 100 ans qu’ils sont là. Discrets, ils y ont bâti un empire, ce malgré toutes les crises. Les Libanais, ou encore la communauté Libanaise vivante en Côte d’Ivoire est puissante. Elle possède les plus grosses entreprises du pays et selon les statistiques pèse plus de 8% du produit intérieur brut (PIB) national. À la fin de la crise postélectorale, en 2011, les Libanais possédaient jusqu’à 40% de l’économie nationale. Aujourd’hui, la Chambre de commerce et d’industrie libanaise de Côte d’Ivoire (CCILCI) a décidé de marché main dans la main avec cette communauté.

A Abidjan, capitale économique ivoirienne, c’est eux les rois. Une commune comme Marcory doit tout aux Libanais. Ils sont très nombreux à s’être installés sur les bords de la lagune Ebrié. Ils détiennent en main l’économie du District d’Abidjan. À Marcory une rue sera baptisée « Rue de Beyrouth » d’ici la fin de l’année 2017.

Le mariage entre la communauté Libanaise et la Chambre de Commerce de Côte d’Ivoire est la preuve de l’intérêt que porte l’Etat à celle-ci. Les libanais ivoiriens, auront l’occasion à travers cette union de prouver encore une fois leur attachement à leur pays d’accueil. Pour ce faire, une cérémonie avait été organisée pour célébrer ce mariage.

Résultat de recherche d'images pour "la communauté libanaise en cote d'ivoire chez ouattara"

En 2013, la communauté libanaise de Côte d’Ivoire avait fait une démonstration de force. Ce, au cours de la visite du président de la République du Liban, Michel Sleiman. Celui-ci avait été accueilli en grande pompe, une première sur le continent Africain pour le Liban depuis leur indépendance en 1943.En Côte d’Ivoire, la population libanaise est estimée à plus de 80 000 individus, dont plus de la moitié vivent à Abidjan. Pour la plus part, ils détiennent tous la nationalité ivoirienne. C’est la plus importante diaspora libanaise en Afrique. Seulement voilà, en terre d’Eburnée, la communauté Libanaise est intouchable, voire insubmersible. Elle détient plus de 8% du PIB national. Selon jeune Afrique, dont l’enquête nous a sensiblement inspirée, à la fin de la crise postélectorale, en 2011, les ressortissants libanais de Côte d’Ivoire détenaient selon leurs dires 40 % de l’économie nationale.

Image associée

Les libanais de Côte d’Ivoire sont majoritairement propriétaires des plus grosses entreprises du pays. Selon certaines sources, ceux-ci fonctionnent en circuit fermé dans les affaires. La communauté libanaise de Côte d’Ivoire a une Miss (symboliquement la plus belle) qui élue chaque année. En général, elle évite les mariages mixtes. Les libanais ivoiriens ont leurs mosquées, écoles, cliniques, tous fréquentés par leurs proches.

Résultat de recherche d'images pour "la communauté libanaise en cote d'ivoire chez ouattara"

Ce sont les Rois dans les secteurs de la grande distribution en Côte d’Ivoire. Ils y sont absolument incontournables, car ils possèdent des entreprises telles que,(Prima Center, CDCI, Prosuma), de la distribution automobile (Rimco, Kia), de l’ameublement et de l’équipement (Orca, Galeries Peyrissac, Nasco), de l’outillage et des matériaux de construction (Bernabé, Technibat), de l’agroalimentaire (TOG, Sipro-Chim, Carré d’Or, Yoplait, Pepsi), du commerce du cacao (Safco, S3C) et du bois, mais aussi dans la petite et moyenne industrie (Sotici, Sotaci, Cotiplast, Aciéries de Côte d’Ivoire).

Résultat de recherche d'images pour "la communauté libanaise en cote d'ivoire chez ouattara"

En outre, les libanais de Côte d’Ivoire ont largement été investies dans l’immobilier. D’après la CCILCI, les Libanais posséderaient entre 50 % et 60 % de la valeur du parc de la capitale économique, à Marcory, parfois appelée « little Beyrouth ». Les communes de Treichville, Yopougon et Adjamé ne sont pas épargnées.

Résultat de recherche d'images pour "la mosquée libanaise à abidjan"

En un siècle, la communauté Libanaise vivante en Côte d’Ivoire y a bâti un empire. Elle est motrice de l’économie nationale et détient plus de 8% du PIB. Aujourd’hui à Abidjan comme dans toutes les villes du pays, les Libanais sont devenus intouchables, incontournables et insubmersibles. Comme le disent certains, la Côte d’Ivoire doit beaucoup aux Libanais.

Commentaires Facebook