Enseignement primaire : « Des inspecteurs pédagogiques prennent l’argent aux parents d’élèves pour organiser des compositions » (Mesmin Comoé)

Société | Publié le Lundi 13 Novembre 2017 à 13:52:40 | |
 

+ de Société

Enseignement primaire : « Des inspecteurs pédagogiques prennent l’argent aux parents d’élèves pour organiser des compositions » (Mesmin Comoé)

Le secrétaire général du Mouvement des instituteurs pour la défense de leurs droits (Midd) a dénoncé, le samedi 11 novembre 2011, les pratiques peu commodes de certains inspecteurs pédagogiques qui ont cours dans les Etablissements primaires et qui certainement viennent augmenter les soucis financiers des parents. C’était lors de l’Assemblée générale de sa structure qui a pour cadre l’Epp Amon d’Aby, au Plateau.

 

Les instituteurs réunis au sein du Mouvement des instituteurs pour la défense de leurs droits (Midd) ont interpellé le gouvernement et plus singulièrement leur ministre de tutelle, Kandia Camara, d'être plus regardant sur les activités des inspecteurs pédagogiques qu’elle ‘’nomme’’.

« Il y a un mercantilisme sauvage à l’école. Des inspecteurs pédagogiques prennent l’argent aux parents d’élèves pour organiser des compositions », a révélé le secrétaire général du Midd, Mesmin Comoé.

Toutefois, il a déploré que le concours à ces postes de responsabilités  de l’enseignement primaire soit annulé par le ministère de l’Education au détriment des nominations.

« Nous dénonçons le fait que des concours professionnels soient interdits aux instituteurs pour les postes d’inspecteurs  de l’enseignement primaires. Les gens ont décidé plutôt de nommer à ces postes de nommes leurs à ces postes et c’est dommage », s’est indigné le nouveau président du Conseil d’administration de la Mutuelle général des fonctionnaires et agents de l’Etat de Côte d’ivoire (Mugefci).

Commentaires Facebook