Entrepreneuriat/ Les résultats du programme Tony Elumelu connus

Société | Publié le Mardi 28 Mars 2017 à 16:25:07 | |
 
Entrepreneuriat/  Les résultats du programme Tony Elumelu connus

Dans un communiqué émanant de la United Bank of Africa (UBA), la banque porte à la connaissance des candidats au programme d’entreprenariat initié par son fondateur Tony Elumelu que les résultas sont disponibles.  

www.tonyelumelufoundation.org/programme,  c’est le site sur lequel les candidats au programme annuel d’entrepreneuriat africain sont invités à se rendre pour consulter les résultats de l’édition 2017.

1 000 jeunes entrepreneurs sont à nouveau sélectionnés sur 93 000 candidatures reparties à travers 54 pays, soit le double du nombre de postulants en 2016 et le quadruple en 2015. Tony Elumelu, milliardaire nigérian, fondateur dudit programme s’est dit préoccupé par les 92 000 postulants dont les projets n’ont pu être retenus. « Me tenir ici aujourd’hui pour annoncer les candidats retenus a pour moi un goût doux-amer; Nous avons 92 000 entrepreneurs en herbe qui n’ont pas été sélectionnés pour notre programme et ces jeunes hommes et femmes africains ont démontré beaucoup d’énergie, d’innovation et de créativité dans leurs dossiers de candidature. Nous ne devons pas relâcher dans nos efforts jusqu’à ce que nous puissions les aider tous à réaliser leurs aspirations. », a-t-il fait savoir lors de la cérémonie d’annonce.

Face à l’impact de ce programme au niveau africain, Parminder Vir OBE, directrice générale, soutient avoir établi des partenariats avec des organisations, dont Microsoft, GE et la CEDEAO, pour offrir davantage d’opportunités aux entrepreneurs. Au cours des neuf prochains mois, les lauréats de l’édition 2017 seront formés et encadrés, et se serviront des compétences acquises pour élaborer un plan commercial, avant d’être éligibles pour recevoir jusqu’à 10 000 dollars, soit 5 millions Frs Cfa de capital de démarrage.  L’agriculture arrive en tête des secteurs avec 29% des candidats, suivis des TIC (11%) et de la manufacture (9%), un reflet des secteurs d’intérêt pour les startups africains. Le Nigéria, le Kenya, le Ghana, l’Ouganda et le Cameroun ont produit la majorité des candidats.

Depuis sa première édition en 2015, le programme initié par le banquier milliardaire nigérian a soutenu 2 000 entrepreneurs et créé des centaines d’emplois à travers le continent. La Fondation s’est engagée, fin 2014, à financer 10.000 entrepreneurs africains sur 10 ans avec 100 millions de dollars. Et ce dans la vision africapitaliste du fondateur.

 

 

 

 

Commentaires Facebook