Esclavage en Libye: une autre vague de migrants ivoiriens en situation difficile arrivés lundi nuit à Abidjan

Société | Publié le Mardi 05 Decembre 2017 à 15:24:00 | |
 

BUZZ ACTU  

Esclavage en Libye: une autre vague de migrants ivoiriens en situation difficile arrivés lundi nuit à Abidjan

Un autre contingent de 169 migrants clandestins ivoiriens est arrivé dans la nuit de lundi à 22H40  à Abidjan par vol spécial en provenance de Tripoli.

 

Ils ont été accueillis par le ministre de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur, Ally Coulibaly, qui a réaffirmé le soutien du  Gouvernement à ces personnes en situation de détresse.

«Je suis là au nom du président de la République, du Premier ministre et de l’ensemble du Gouvernement pour accueillir nos compatriotes rapatriés de la Libye. Ils sont au nombre de 169 aujourd’hui », a-t-il indiqué.

Le ministre Ally Coulibaly qui a pris le temps de saluer et d’échanger individuellement avec chacun des 169 migrants a révélé que ces personnes ont traversé des moments très difficiles avant leur rapatriement.

«C’est un moment d’intense émotion. J’ai échangé avec  ces jeunes. Ils ont tous un point commun. C’est-à-dire qu’ils sortent tous de prison. Vous avez vu leur état. La plupart sont très fatigués. La Côte d’Ivoire est mobilisée», a souligné le ministre Ally Coulibaly.

Après avoir condamné tous les actes qui sont perpétrés contre les migrants en Libye, il a promis que la Côte d’Ivoire fera son possible pour secourir ses concitoyens.

«Au total, en deux semaines, nous aurions rapatriés 464 migrants. Et nous pensons que d’ici fin décembre, ils seront 1.300 à être rapatriés en Côte d’Ivoire. La Côte d’Ivoire est mobilisée. La politique du Président Ouattara consiste à voler assistance de tous les  ivoiriens en situation de détresse », a relevé le  ministre.

Les migrants arrivés à Abidjan ont droit à un hébergement de trois à quatre jours après leur reprofilage, des kits alimentaires et à un appui financier symbolique.

Ces personnes pourront s’inscrire dans le projet de réintégration et de réinsertion du fonds de fiduciaire d’urgence de l’Union européenne (UE), mis en place par l’Organisation internationale pour les migrants (OIM), en vue de financement de projets collectifs ou individuels.

D’après les statistiques, il y aurait 5.000 présumés ivoiriens dans les différents camps disséminés en Libye sur un territoire de 1 000 000 km2.

La Côte d’Ivoire vient en septième rang au nombre des pays ayant plus de migrants en Libye qui a sur son territoire entre 800.000 et un million de migrants africains, note-t-on.

 

Avec aip

Commentaires Facebook