Fourniture en eau potable: 1320 milliards FCFA d’investissements seront nécessaires pour satisfaire 100% de la population

Société | Publié le Mardi 19 Septembre 2017 à 10:24:32 | |
 

+ de Société

Fourniture en eau potable: 1320 milliards FCFA d’investissements seront nécessaires pour satisfaire  100% de  la population

La Côte d’Ivoire a besoin d’un niveau global d’investissement évalué à 1320 milliards FCFA (environ 2,4 milliards $), afin d’assurer un accès à l’eau potable à 100% de sa population. C’est ce qu’a déclaré, la semaine dernière, le ministre ivoirien des infrastructures économiques, Dr Kouakou Amédée. C’était à l’occasion de la présentation de ce programme d’investissement dénommé « Eau Pour Tous ».

 

L’objectif de ce programme consiste à mettre un terme définitif aux pénuries d’eau que connait la Côte d’Ivoire. Ceci, en assurant un accès continu à l’eau potable à 100% de la population ivoirienne. Mais aussi, à travers la mise en place de mécanismes de gestion rationnelle et durable des ressources en eau disponibles, afin d’offrir un meilleur coût d’accès à l’eau potable à ces populations.

Ainsi, pour la première phase de ce programme « Eau pour tous », qui s’étend de 2016 à 2020, ce sont 200 milliards FCFA (environ 364 millions $) qui seront investis dans la construction de 200 châteaux d’eau et de 8000 pompes villageoises. Mais aussi, dans la réparation de 21 000 pompes villageoises.

L’objectif étant de porter, d’ici à 2020, la couverture en eau potable à 82,5% en moyenne dans le pays. Avec un niveau de 60% pour les zones rurales et 85% pour le milieu urbain.

Cette première phase permettra également le raccordement de 450 000 ménages au réseau de la Société de distribution d'eau de la Côte d'Ivoire (SODECI). Pendant que la périodicité de la facturation des abonnés sera réduite. Passant ainsi de 3 mois précédemment, à 2 mois d’intervalle désormais.

La deuxième phase du programme « Eau pour tous » nécessitera, quant à elle, 1120 milliards FCFA d’investissements (environ 2 milliards $). Celle-ci concernera l’ensemble des projets structurants, l’extension et la densification du réseau des grandes villes.

Selon le ministre Amedé Koffi Kouakou, ce sont environ 400 milliards FCFA (environ 729 millions $) qui ont déjà été investis depuis 2011, par le gouvernement ivoirien, en vue de résoudre les problèmes d’urgence dans le secteur de l’eau dans le pays.

Commentaires Facebook