Insertion professionnelle des jeunes à Grand-Bassam/ 5 start-ups à financer à hauteur de 16 millions Frs Cfa

Société | Publié le Mercredi 25 Octobre 2017 à 17:15:47 | |
 

+ de Société

BUZZ ACTU  

Insertion professionnelle des jeunes à Grand-Bassam/ 5 start-ups à financer à hauteur de 16 millions Frs Cfa

Le ministère de l’intérieur de l’Italie, en partenariat avec la Communauté Abel et la Mairie de Grand-Bassam a lancé un projet de formation de 150 jeunes ivoiriens à l’entrepreneuriat dont 5 start-ups seront financées à hauteur de 5000 Euro, soit 3 millions Frs Cfa chacune.

L’information a été donnée ce mercredi 25 octobre 2017 au carrefour jeunesse dans la commune de Grand-Bassam, à 43 kilomètres de l’Est d’Abidjan, par Carlo Bovo, coordinateur de Vinovo for Africa, présente en Côte d’Ivoire depuis 15 ans. « Le ministère de l’intérieur italien veut, avec ce projet, soutenir, les futurs entrepreneurs ivoiriens. C’est à nous, avec les agences de formation, de gagner ce pari pour permettre que les nouvelles technologies soient imprégnées par la jeunesse Bassamoise », a-t-il fait savoir au cours d’un atelier d’échange et de formation entre fonctionnaires d’Etat et opérateurs de la société civile sur l’amélioration des politiques d’insertion socio-professionnelle des jeunes à Grand Bassam. Lequel séminaire se déroulera sur 7 jours.

L’image contient peut-être : 1 personne, assis et intérieur

Pour le maire de la commune de Grand Bassam, Georges Philipe Ezaley, ce projet n’est pas une émanation soudaine. « C’est un projet que nous avons été cherché. La Mairie de Grand Bassam et Carlo Bovo ont été dans la région Piemonte (en Italie) dans le cadre d’une visite. C’était à Vinovo qui est une ville partenaire de Grand Bassam. Et nous avons cherché ce projet pour soutenir les jeunes. Jusque-là, c’était le Sénégal qui le recevait. La Côte d’Ivoire le reçoit pour la première fois. Il est financé par le ministère de l’intérieur de l’Italie et orienté vers les start- ups. On souhaite que les jeunes s’y intéressent vivement. », s’est-il réjoui.

 L’image contient peut-être : 16 personnes, personnes souriantes, personnes debout

En marge de ce séminaire, plusieurs apprenants du carrefour jeunesse ont célébré la fin de leur formation. Une fête au cours de laquelle une convention a été signée avec l’agence emploi-jeunes pour former de façon spécifique 60 jeunes dont 30 filles dans le domaine des vêtements prêts à porter et ce, grâce à leur formation en couture. « Les autres 30 jeunes hommes, forts de leur formation en menuiserie se spécialiseront en coffrage dans le domaine industriel. », précise Leone De Vita, directeur de la communauté Abel. A cela s’ajoute l’ouverture au carrefour jeunesse d’un guichet d’orientation des jeunes dans les différents services relatifs à la formation et à l’insertion des jeunes. Un guichet nommé info-jeunes qui sera en étroite collaboration avec les autres services de la commune balnéaire que sont la Maison des jeunes appartenant à la Mairie et l’antenne locale de l’agence emploi-jeunes

 L’image contient peut-être : une personne ou plus et personnes debout

 

 

Commentaires Facebook