La hausse des cas de viols d'enfants provoque l'indignation en Egypte

Société | Publié le Mardi 28 Mars 2017 à 15:53:27 | |
 
La hausse des cas de viols d'enfants provoque l'indignation en Egypte

Une sombre affaire de viols d’enfants secoue l’Egypte depuis la fin de semaine dernière. Un homme de 35 ans a avoué avoir violé une enfant d’à peine deux ans dans un village du nord du delta du Nil.

 

 

L’affaire a eu lieu vendredi 24 mars à l’heure de la grande prière. L’homme a entrainé l’enfant encore en couche-culotte vers un lieu désert pour la violer. Affolé par l’hémorragie qu’il a provoquée, il a couru chez lui en portant la petite fille dont les cris de douleur ont alerté les voisins. Prévenus, les parents ont alors foncé vers la maison du violeur qui s’est enfui. L’intervention de la police l'a sauvé du lynchage.

La petite a depuis été hospitalisée pour la soigner des lésions vaginales causées par le viol.

Deux jours plus tard, on apprenait qu’un conducteur de tuk-tuk (tricycle motorisé, ndlr) avait tenté de violer une fillette de 4 ans dans un autre village.

Selon les résultats d’une étude de 2014, le phénomène prend une envergure nationale. Le journal Al-Maqal indique que le Centre national pour la maternité et l’enfance, un organisme officiel, a enregistré un millier d’affaires de viol sur enfants en dix mois. Le nombre réel de cas doit être beaucoup plus élevé. Dans un pays où la virginité de la fille est indispensable pour le mariage, beaucoup de parents préfèrent éviter le scandale.

Le Parlement s'est saisi du dossier. Une motion réclamant la peine de mort pour les violeurs d’enfants a déjà recueilli l’approbation de plus de 300 députés. A l'heure actuelle, elle n’est que d’une dizaine d’années maximum. La peine pour viol sur adulte a, elle, été renforcée et peut atteindre la pendaison.

 

 

 

Commentaires Facebook