Le festival de Jazz de Saint-Louis sous haute surveillance

Société | Publié le Mardi 25 Avril 2017 à 16:06:31 | |
 
Le festival de Jazz de Saint-Louis sous haute surveillance

La 25e édition du festival de jazz de Saint-Louis (nord du Sénégal) est très surveillée, à cause de la menace djihadiste.

 

 

Plusieurs agents de sécurité étaient visibles tout autour du site, à la Place Faidherbe lundi soir lors de la cérémonie d'ouverture.

"Des centaines de policiers, en uniforme et en civil" ont été déployés pour assurer la sécurité du festival, a affirmé Bécaye Diarra, le commissaire de la police centrale de Saint-Louis.

Il a déclaré qu'un "dispositif est mis en place pour sécuriser les hôtels" de la ville qui accueillent les participants, ainsi que les nombreux touristes qui se déplacent pour l'occasion.

Le festival s'est ouvert par une prestation de l'ensemble instrumental des forces armées sénégalaises et le Kumareh Band, l'orchestre du joueur de kora gambien Jaliba Kuyateh.

L'américain Marcus Miller qui avait annulé sa participation à la 24e édition, en 2016, pour des raisons de sécurité, doit se produire ce mardi.

Le bluesman Lucky Peterson, Lisa Simone, le Congolais Lokua Kanza, les Sénégalais Baaba Maal et Cheikh Lô sont les grandes vedettes de cette édition du Saint-Louis jazz.

Randy Weston, Herbie Hancock, Elvin Jones, Roy Haines, Lucky Peterson, Liz McComb, Gilberto Gil, Manu Dibango, Ali Farka Touré, Joe Zawinul, entre autres, qui ont participé aux précédentes éditions.

Ils ont ainsi contribué à construire la réputation de ce rendez-vous culturel.

 

 

Commentaires Facebook