Le Sénégal inaugure sa quatrième centrale solaire

Société | Publié le Mardi 16 Janvier 2018 à 14:43:03 | |
 
Le Sénégal inaugure sa quatrième centrale solaire

Le Sénégal s’est doté d’une quatrième centrale solaire, une infrastructure d’un coût de 28 milliards de FCFA et inaugurée mardi à Mérina Ndakhar (148 km de Dakar) par le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne.

 

Dénommée "Cheikh Anta Diop" du nom du défunt égyptologue, la nouvelle centrale solaire a une capacité de 30 MW.

"Aujourd'hui, le Sénégal s'est doté d'une quatrième centrale solaire et une cinquième sera installée à Kahone. Cela renforce notre mix énergétique et nous libère de la dépendance des énergies fossiles", a dit le Premier ministre Dionne pour qui l’inauguration de l’infrastructure marque une étape supplémentaire de l'engagement du président Macky Sall d'assurer le renouveau du secteur énergétique.

"Avec de n'nouvelles centrales prévues dans la région, notamment à Diass et à Taiba Ndiaye, Thiés sera le hub énergétique de par sa position. Ce qui nous permettra de porter le mixte énergétique à 23% avant fin 201i", a ajouté Mahammad Boun Abdallah Dionne, soulignant que l'objectif est d'arriver à 30% de mixte énergétique en 2020.

La centrale qui peut alimenter l’équivalent de 200 000 personnes, réduira les émissions de gaz à effet de serre (34 000 tonnes de CO2 économisées par an), assure son initiateur, la société Ten Merina Ndakhar SA.

Karim Ndiaye, s’exprimant au nom de la société Ten Merina Ndakhar SA, a souligné que le Sénégal est le pionnier de la révolution solaire en Afrique grâce à la vision et à la politique du président Macky Sall. "Cette centrale solaire est une belle illustration du mix énergétique et conforte le Sénégal dans son leadership solaire en Afrique’’.

Construite en dix mois sur une superficie de 46 ha, elle compte 92.000 panneaux photovoltaïques et son énergie sera achetée par la Senelec (Société nationale d’énergie électrique)

Pour la responsabilité sociétale de l'entreprise, M. Ndiaye a promis la mise en place d’une mutuelle de crédit pour les femmes et les jeunes de la localité, l'électrification du village de Mbouki et la construction d’une maternité équipée. Il est également prévu l'aménagement d’un forage et d’un périmètre maraîcher de 10ha, la mise à disposition de semences pour les personnes affectées par le projet et le transfert du siège social de Ten Merina Ndakhar SA au sein de la commune de Merina Ndakhar afin que cette dernière puisse bénéficier des retombées fiscales associées au projet.

Selon le député maire de Mérina Ndakhar, Aymérou Gning, cette centrale respecte les promesses du chef de l'État en matière de fourniture d'électricité et porte à 21,8% le mix énergétique. "Les centrales de Santhiou Mékhé et de Mérina Ndakhar, toutes installées dans le département de Tivaouane honorent le Cayor surtout que celle inaugurée aujourd'hui porte le nom de Cheikh Anta, fils du Cayor", a dit Aymérou Gning.

Pour Abdou Fall, promoteur initial du projet qui parlait au nom de tous les acteurs des énergies renouvelables du Sénégal, la centrale est une réalisation flamboyante aux enjeux multiples.

"Cette centrale a vu le jour grâce à un engagement sans faille de ses porteurs. Il est également celui de Macky Sall. Le solaire au Sénégal est un chantier hautement présidentiel car le chef de l'État prend des engagements et fait des arbitrages budgétaires nécessaires", a indiqué Abdou Fall.

 

Commentaires Facebook