Les vadoma du Zimbabwé, ces populations étranges aux pieds de "pinces de crabes"

Société | Publié le Mardi 05 Decembre 2017 à 09:51:51 | |
 

BUZZ ACTU  

Les vadoma du Zimbabwé, ces populations étranges aux pieds de

Au Zimbabwé, pays de l'ex président Robert Mugabe, il existe une population minoritaire au physique rare et exceptionnelle. Ceux-ci contrairement au reste de la population de leur pays et de celle du monde ne possèdent que deux gros orteils seulement aux pieds.

 

 

Les Vadoma répresentent environ 25% de la population de Zimbabwéenne. La tribu des Vadoma vit dans le nord du Wimbabwe. Une partie de ce clan souffre d´ectrodactylie : une maladie génétique caractérisée par l´absence de trois doigts du milieu de chaque pied et du pouce et du petit doigt de la main qui leur donne un aspect très étrange. 
A cause de cette morphologie, elle est parfois appelée la tribu des pieds d´autruches.

Selon Wikipédia, l'ectrodactylie (ou « aplasie digitale » ou « adactylie ») est une maladie génétique rare qui se signale par une absence d'un ou plusieurs orteils et/ou de doigts de la main, formant pour la main une pince, dite « pince de crabe », ou « pince de homard ». Elle est parfois associée à une syndactylie, c'est-à-dire une soudure des doigts entre eux. Il existe plusieurs formes de la maladie, en association avec d'autres maladies.

Image associée

Elle touche normalement une personne sur 90 000. La maladie s’est propagée d’une façon excessive dans la tribu des Vadoma à cause de la consanguinité et du caractère dominant de cette anomalie, qui s’exprime obligatoirement d’une génération à une autre. Les Vadoma s'isolent et se vivent entre eux. Ils se marient entre parents très proches et donc se transmettent la maladies chaque fois aux nouvelles générations. 

Cette tribu vie de chasse et de cueillette. 

 

Commentaires Facebook