Madagascar: Grève au Centre national de transfusion sanguine

Société | Publié le Vendredi 03 Mars 2017 à 06:59:44 | |
 

BUZZ ACTU  

Madagascar: Grève au Centre national de transfusion sanguine

A Madagascar, le conflit s'enlise entre la direction et les employés du Centre national de transfusion sanguine. Les employés de la banque de sang se sont mis en grève jeudi 2 mars à Antananarivo. Ils demandent le départ de leur directrice qu'ils accusent de mauvaise gestion et de détournement de fonds. Ils ont été reçus ce mercredi 1er mars au ministère de la Santé. Le contexte était déjà tendu. Depuis plusieurs mois les médecins de la banque de sang dénoncent un manque de moyens pouvant impacter gravement l'état des patients.

 

 

« Destituez et sanctionnez les responsables inefficaces qui ont dérobé notre argent. » Voilà la principale revendication des 50 employés du Centre national de transfusion sanguine. Pour Valisoa Andriambelo, chef de service en charge de la qualité du sang, la situation ne peut plus durer. « Moi, dit-elle, je ne peux pas rester les bras croisés en voyant les dysfonctionnements et tous les problèmes. On n'arrive pas à répondre aux besoins des malades et surtout à répondre à la qualité puisque les tests de qualité ne sont pas faits systématiquement faute de moyens. »

Des financements qui ont pourtant bien été attribués, assure le docteur Fanja Andrianavalojaona, responsable de la sélection des donneurs de sang : « Le ministère de la Santé nous donne de l'argent pour pouvoir fonctionner mais à chaque fois qu'on demande par exemple du carburant, elle (la directrice, ndlr) dit qu'il n'y a pas d'argent. Il y a des fonds détournés dans cette direction. Ça a un impact parce que la sensibilisation des donneurs et la promotion du don de sang ne sont pas assurés et donc c'est un grand risque pour les patients qui ont besoin de sang. »

Seules 50 poches de sang par jour sont collectées. Des poches épuisées dès la fin de l'après-midi. Pas de stock en cas d'urgence, assurent les employés. Mais la directrice du centre de transfusion relativise et réfute toute accusation. « Je peux affirmer ici que je n'ai pas détourné de fonds. C'est une accusation gratuite et c'est au ministère de voir si je suis incompétente ou pas », témoigne-t-elle.

Contacté, le ministre de la Santé indique qu'une enquête est en cours et qu'une réponse sera apportée aux employés d'ici une semaine. Les employés ont décidé de reconduire la grève ce vendredi 3 et ce jusqu'à ce que le ministère de la Santé publique réponde favorablement à leurs revendications.

 

 

Commentaires Facebook