Mali : 47 radios bientôt fermées

Société | Publié le Vendredi 14 Avril 2017 à 15:37:54 | |
 
Mali : 47 radios bientôt fermées

Quarante-sept (47) radios maliennes seront fermées très prochainement, a appris APA, auprès de la Haute autorité de la communication (HAC), structure chargée de la réglementation du secteur de la communication et de l’audiovisuel au Mali.

D’autres mesures sont envisagées pour les radios et télévisions ainsi que pour les agences de communication.

L’annonce de la fermeture prochaine de radios a été faite jeudi lors de l’ouverture de la session de la HAC. Fodié Touré, son président, a été on ne peut plus clair : « D’ici à la fin des travaux de la présente session, 47 radios privées auront reçu des décisions de fermeture. »

Pourquoi ces fermetures de radio en série, c’est parce que ces radios ne sont pas en règle pour plusieurs raisons. Fodié Touré rappelle qu’un avertissement leur avait été donné : « Des mises en demeure ont été envoyées depuis le 4 novembre 2016 aux radios privées en situation irrégulières : il s’agit des radios qui émettent sans autorisation, des radios qui ont changé de site, de fréquence ou de promoteur. »

 Après ces fermetures de radios, la HAC va cibler aussi les télévisions dont une bonne dizaine est en situation irrégulière au Mali.

 Le président de la HAC précise : « Dans les six prochains mois, la mise en œuvre de résolutions issues de la précédente session de la HAC se poursuivra pour tous les services de communication audiovisuelle entendez les radios et les télévisions.’’

 Le secteur de la publicité qui relève aussi de la compétence de la HAC, ne sera pas épargné car il sera réglementé par une loi en gestation.

 « L’adoption de cette loi permettra d’assainir le secteur de la publicité qui compte aujourd’hui plus de 300 agences mais dont seulement une dizaine répond au besoin des populations’’, fait remarquer Fodié Touré.

 La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication qui en est à ses débuts au Mali et a « urgemment besoin de véhicules et de siège pour accomplir sa mission », a indiqué son président soulignant d’équiper la structure d’un centre de monitoring et de contrôle sans lequel sa mission sera quasiment impossible’’.

Commentaires Facebook