Mali : une école saccagée et incendiée par des jihadistes présumés

Société | Publié le Jeudi 25 Mai 2017 à 14:09:40 | |
 
Mali : une école saccagée et incendiée par des jihadistes présumés

Une école primaire a été saccagée et incendiée mercredi à Ndodjiga, dans le centre du Mali, par des jihadistes présumés.

« Des jihadistes armés (qui sont contre l’école occidentale) ont attaqué, saccagé et brûlé des salles de classe de l’école primaire de la commune de Ndodjiga, dans le cercle de Youwarou », dans la région de Mopti, au centre du Mali, a déclaré jeudi 25 mai à l‘AFP un responsable de l’administration locale sous couvert de l’anonymat.

Les assaillants « ont mis le feu aux classes et ils ont également tiré en l’air. Ils ont aussi menacé de s’attaquer à d’autres écoles. Deux civils présents sur les lieux ont été bastonné », a indiqué une autre source administrative.

Le saccage et l’incendie de l’école sont survenus mercredi après-midi, selon ces sources.

« Si l’Etat malien ne fait rien, les enseignants, par peur, ne donneront plus de cours »

La gendarmerie de Mopti, chef-lieu de la région du même nom, interrogée jeudi par l’AFP, a « confirmé la destruction de plusieurs salles », sans donner plus de détails. Elle a en outre annoncé un renfort d' »hommes » dans la zone.

C’est la première fois qu’une école, où l’enseignement est dispensé en français, est saccagée et brûlée dans cette région du centre du Mali par des jihadistes présumés.

« Si l’Etat malien ne fait rien, les enseignants, par peur, ne donneront plus de cours », a déclaré jeudi à l’AFP un enseignant d’une école située à quelques dizaines de km de la commune de Ndodjiga.

Commentaires Facebook