Marrakech du rire/ Après Agalawal, quatre autres Ivoiriens cassent la baraque

Société | Publié le Lundi 03 Juillet 2017 à 16:14:15 | |
 
Marrakech du rire/  Après Agalawal, quatre autres Ivoiriens cassent la baraque

Le moins que l’on puisse dire c’est que l’humour ivoirien s’exporte de mieux en mieux. Du 28 juin au 1er juillet 2017, à l’occasion de la dernière édition du Marrakech du rire, la Côte d’Ivoire a été représentée par ses dignes fils.

 

 

Mieux que l’an dernier où le pays n’a eu qu’un seul Ambassadeur, pour l’édition 2017 du Festival du rire de Marrakech, la Côte d’Ivoire a été lourdement représentée.

Gohou Michel, Digbeu Cravate, Adama Dahico, Le Magnific et Oualas (fils adoptif de la terre d’Eburnie) ont assuré le show, chacun à son tour. En maîtres de la scène, ils ont tout “déchiré’’, comme les pros qu’ils sont.

Pour de vieux loups de l’humour comme Adama Dahico, Digbeu Cravate ou Gohou Michel, on ne pouvait que s’attendre à un triomphe. La surprise est vraiment venue de  Le Magnific, connu pour être plus “local’’. Il a su tirer son épingle du jeu.

Après le succès d’Agalawal dans le vieil empire chérifien, c’est la preuve que l’humour ivoirien a encore de beaux jours devant lui. La jeune génération se perfectionne, se professionnalise, se bonifie et c’est le pays qui en sort grandi.

Vivement le Marrakech du rire 2018, qui sait combien d’Eléphants humoristes seront sollicités...

 

 

Commentaires Facebook