Mutinerie/ Bouaké : La « Cellule 39 » plaide pour la libération de ses membres

Société | Publié le Lundi 20 Novembre 2017 à 17:55:50 | |
 

BUZZ ACTU  

Mutinerie/ Bouaké : La « Cellule 39 » plaide pour la libération de ses membres

Les ex-combattants non-intégrés dans l’armée réunis au sein de la « Cellule 39 » appelle à la libération de leurs camarades arrêtés à la faveur de leurs mouvements d’humeur pour exiger une prime dite Ecomog d'une valeur de 18 millions de FCFA. Joint par Soir Info, Ouattara Amadou, président de ladite cellule a imploré la clémence du président de la République.

 

« Je pense qu’ils ont tous compris que la violence ne paie pas. A leur sortie de prison, je pense qu’ils vont tous s’aligner », a rassuré le Chef de l’Etat, le président de la « Cellule 39 », Ouattara Amadou.

Avant d’indiquer que : « Vous savez, la prison permet à l’homme de réfléchir, et ils ont eu le temps nécessaire de réfléchir. Je supplie, à genou, notre papa Alassane Ouattara, pour qu’ils soient libérés ».

Pour rappel, à l'instar de leurs anciens frères d'armes intégrés à l'armée régulière et qui ont récemment perçu une prime dite Ecomog de 12 millions de FCFA à la suite d'une série de mutineries, ces ex-rebelles ont manifesté pour réclamer leur part de gâteau.

Ce qui a conduit à l’interpellation du leader de cette manifestation, Diakité Aboudou, vice-président de cette ‘’Cellule’’ et plusieurs de ses camarades.

 

 

Commentaires Facebook