Nigéria/ La jeunesse ivoirienne au sommet africain de l’entrepreneuriat

Société | Publié le Mercredi 18 Octobre 2017 à 08:51:38 | |
 
Nigéria/ La jeunesse ivoirienne au sommet africain de l’entrepreneuriat

7 jeunes entrepreneurs ivoiriens sur les 23 selectionnés pour le programme Tony Elumelu d’entrepreneuriat 2017 ont éffectué le voyage au Nigéria du 13 au 14 octobre dernier à la faveur du sommet annuel des entrepreneurs de la Fondation Tony Elumelu.

Brou Konan Henri, Coulibaly Tenon Brahima et Zunon Kévin font partie des 7 jeunes entrepreneurs ivoiriens qui ont participé au sommet annuel du plus grand incurbateur africain. Fondateur d’une plateforme qui donne des opportunités d’études aux étudiants, Brou Konan Henri présente sa start-up. « Nous rassemblons une masse d’informations concernant des bourses d’études, des stages de perfectionnement, des programmes de mobilités, de leadership et d’autres types de formations gratuites destinées aux jeunes. », a expliqué le fondateur de cette plateforme disponible à l’adresse www.yefa.ci

Quant à Coulibaly Tenon Brahima, fonfateur de Tenon corporate intervenant dans la communication digitale, il considère ce grand rassemblement comme un facteur de créativité, d’élargissement de réseau, de rencontres entre entrepreneurs africains et des personnalités dudit domaine. « Notre plateforme envisage de fédérer toutes les entreprises legalement constituées sur le continent africain afin de donner les mêmes chances aux starts-ups et aux multinationales de décrocher des appels d’offres. Il s’agit de créer des bases de données des fournisseurs, de clients sur cette plateforme. L’objectif étant de lever les frontières et de faciliter les échanges. », a-t-il ajouté.

Par-dessus cette expérience extraordinaire susceptible de booster leur projet, un soutien de l’Etat serait le bienvenu pour ces jeunes futurs créateurs d’emplois qui ont fait des mains et pieds pour obtenir les moyens en vue d’effectuer le voyage jusqu’au Nigéria. Zunon Kevin, fondateur de African technology solution le sollicite à mots voilés. Son produit : Djonako (rapide en langue malinké) est un moyen de paiement électronique, une carte de paiement dotée d’un compte QR lisible avec une application mobile installée sur le téléphonique android. Outre les 5 millions Frs Cfa qu’ils recevront de la Fondation Tony Elumelu, tous seront en quête de financement pour l’accomplissement de leurs entreprises. Pour rappel, le programme Tony Elumelu, du nom de son fondateur, par ailleurs PCA de la United Bank for Africa (UBA), est un engagement sur une decennie visant à soutenir les start-up et les entrepreneurs africains. Il représente 100 millions de dollars pour 10 000 entrepreneurs à travers le continent noir, soit 1 million de nouveaux emplois qui contribueront à dix milliards de dollars de revenus.

Commentaires Facebook