Qualité de l'air: neuf mauvais élèves de l'UE convoqués à Bruxelles

Société | Publié le Mardi 30 Janvier 2018 à 16:25:14 | |
 

BUZZ ACTU  

Qualité de l'air: neuf mauvais élèves de l'UE convoqués à Bruxelles

La Commission européenne convoque mardi pour un « sommet » sur la qualité de l'air à Bruxelles les ministres de l'Environnement de neuf pays, dont la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni, considérés comme les mauvais élèves de l'UE en la matière.  

 

 

Cette convocation est « l'occasion et la dernière chance [pour les ministres] de trouver des solutions », a résumé le porte-parole de l'exécutif européen Margaritis Schinas à la veille de cette réunion. Sinon la Cour de justice de l'UE sera saisie, a prévenu Bruxelles, qui lance des avertissements aux diverses capitales depuis plusieurs années dans le cadre de « procédures d'infraction ».

En haut de la liste des accusés, les particules fines - les PM10 et 2.5 dans le jargon - leur taille est de l'ordre du millième de millimètres, ce sont elles les plus nocives.

Leur taille microscopique leur permet en effet de pénétrer profondément dans le système respiratoire, provoquant, entre autres, cancer, asthmes et allergies. Dégagées par les installations industrielles et surtout par les véhicules diesel, on les trouve partout en milieu urbain. On estime que neuf habitants sur dix en ville y sont exposés au-delà des seuils recommandés.

Particules mal connues

Le diesel, pointé du doigt également car en plus des particules,  émet des gaz, le dioxyde d'azote notamment. Lui aussi est très nocif, surtout chez les enfants.

L'air urbain contient d'autres polluants : l'ozone, le dioxyde de souffre, et même parfois des traces de métaux lourds comme le plomb.

Ça c'est pour ceux que l'on connaît. Mais il y a également des soupçons sur d'autres composés pour lesquels nous n'avons pas encore assez de recul, ceux issus des nanotechnologies. On parle cette fois d'une échelle d'un millionième de millimètre. De plus en plus présents dans les produits de la vie courante, on sait encore très mal comment ils se comportent une fois relâchés à l'air libre.

 

 

Commentaires Facebook