Retour au pays de 155 migrants ivoiriens ''bloqués'' en Libye

Société | Publié le Mardi 21 Novembre 2017 à 07:40:18 | |
 
Retour au pays de 155 migrants ivoiriens ''bloqués'' en Libye

Quelque 155 migrants clandestins ivoiriens dont 89 femmes ont atterri, lundi soir, à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny à Abidjan en provenance de la Libye où ils étaient ''bloqués'', à l’issue d’une opération de rapatriement organisée par l'État ivoirien et l'Organisation internationale des migrations (OIM).

 

En  majorité, composé de personnes les plus vulnérables,  enfants et femmes  dont certaines en état de grossesse, ce contingent est revenu de son   rêve de se rendre en  Europe via la Méditerranée.

''Ces  personnes étaient traitées comme des esclaves en Libye. Et le  gouvernement ivoirien ne pouvait resté indifférent à cette situation en  laissant ses compatriotes dans un pays qui n'a signé la Convention de  Genève'', a déclaré Issiaka Konaté, Directeur général des Ivoiriens de  l'Extérieur.

Selon  M. Konaté, outre un kit alimentaire remis à chacune d'elles, ''ces  personnes bénéficieront d'un hébergement de deux à trois jours et d'un  appui financier symbolique''.

''Elles  pourront, également s'inscrire dans le projet de réintégration et de  réinsertion du Fonds fiduciaire d'urgence de l'Union européenne mis en  œuvre à travers l' OIM pour la mise en œuvre de projets collectifs ou  individuels'', a poursuivi Issiaka Konaté.

Un  deuxième contingent de 260 personnes est annoncé pour mercredi, à en  croire le directeur général des Ivoiriens de l'Extérieur. Pour  terminer, il a lancé à l'endroit des candidats à la migration  clandestine que ''des opportunités s'offrent à eux, ici, en Côte  d'Ivoire au lieu d'être tentés par la traversée de la Méditerranée avec  tous les risques''.

Depuis  novembre 2015, le ministère ivoirien de l'intégration africaine et des  Ivoiriens de l'Extérieur a procédé au rapatriement de 351 migrants en  situation d'extrême précarité retenus en Libye.

En  collaboration avec les partenaires nationaux et internationaux dont  l'OIM, ce sont '' environ 1300 migrants ivoiriens en situation de  détresse dans plusieurs pays notamment en Centrafrique, au Gabon, en  Angola en Libye qui ont bénéficié du soutien du gouvernement pour  regagner la Côte d'Ivoire'', a souligné Issiaka Konaté.

Commentaires Facebook