Sikensi: Le calme revenu à Sahué après l’exfiltration du chef intérimaire

Société | Publié le Samedi 25 Novembre 2017 à 18:48:23 | |
 

BUZZ ACTU  

 Sikensi: Le calme revenu à Sahué après l’exfiltration du chef intérimaire

Le calme est revenu dans le village de Sahué (département de Sikensi) avec la reprise des activités commerciales et du trafic routier aprsè l’exfiltration du chef intérimaire jeudi, suite à des échauffourées dues au rebondissement d’une crise de chefferie qui dure depuis plusieurs mois.

 

Reconnu par les autorités administratives, Aby Jonas gère les affaires courantes du village contre le gré des partisans de Diby Gnahouan Joseph, élu en début d’année par un scrutin non validé par l’administration, signale-t-on.

Selon le secrétaire général, Kré Henri,  le chef intérimaire a été ligoté et battu en public par un groupe de jeunes du village au domicile du défunt chef où devait se tenir une réunion sur la délimitation des territoires villageois en présence des autorités administratives de Sikensi,  des émissaires de la Banque mondiale et des chefs des villages riverains de Sahué.

Joint au téléphone par l’AIP, le mis en cause, Kacou Amany, nie la bastonnade du chef par les jeunes du village, précisant qu’ils l’ont mis à la disposition des éléments de la brigade de la gendarmerie de Sikensi venus sur les lieux pour sa « propre sécurité ».

Il a ajouté que « tout le village, avec en avant la génération, exige la démission de l’intérimaire Aby Jonas pour permettre au nouveau chef élu depuis huit mois, Diby Gnahouan Joseph, d’exercer son mandat ».

Commentaires Facebook