Tanzanie: plus d’une centaine de morts après un naufrage sur le lac Victoria

Société | Publié le Vendredi 21 Septembre 2018 à 21:15:48 | |
 
Tanzanie: plus d’une centaine de morts après un naufrage sur le lac Victoria

En Tanzanie, les recherches se poursuivent après le naufrage d’un ferry, ce jeudi en fin d’après-midi, sur le lac Victoria. Le bilan fait état d'au moins 131 morts et une quarantaine de rescapés. Un bilan encore provisoire et qui pourrait s’alourdir en fonction du nombre de passagers qui se trouvaient à bord du MV « Nyerere ». Officiellement, ce bateau qui effectuait la navette entre deux îles au sud du lac - Ukuwere et Ukara - ne devait transporter que 100 personnes.  

 

Combien de passagers se trouvaient à bord du MV Nyerere quand celui-ci a chaviré non loin de l'île d'Ukara sa destination finale ? Selon certains témoins, le bateau transportait plus de 200 passagers. Le bilan pourrait donc encore s'alourdir. Toujours selon ses témoins, le ferry se serait retourné à quelques centaines de mètres seulement de son port alors que les passagers se déplaçaient vers l'avant du bateau pour débarquer plus rapidement.

 

« Beaucoup de monde »

 

« Le ferry s’est complément retourné. Il transportait beaucoup de monde parce que le jeudi c’est jour de marché. Il y a avait également plusieurs voitures sur le pont. Et à l’approche de l’ile d’Ukara, les passagers se sont déplacés sur le pont, une des voitures aurait bougé, et il y aurait eu trop de poids d’un côté du navire, ce qui fait qu’il aurait chaviré », raconte un témoin.

 

Pourquoi un bilan aussi lourd alors que le navire était tout près de l'embarcadère ? Apparemment, de nombreuses personnes se seraient retrouvées coincées à l'intérieur de la cabine du bateau quand celui-ci a chaviré. Puis, comme il s'agit d'une navette entre deux îles et que la première grande ville, Mwanza, se trouve à plus de 100 kilomètres, il a donc fallu un certain temps pour que les secours arrivent. Plusieurs embarcations de pêcheurs ont toutefois tenté de venir en aide aux passagers, mais ces embarcations n'étaient pas motorisées.

 

Navires vétustes

 

Embarcations surchargées, mal entretenues, ce n'est pas le premier naufrage sur le lac Victoria. Depuis le début des années 2000, une dizaine de naufrages y ont fait plusieurs centaines de morts. La plus grosse tragédie : il y a 20 ans, quelque 800 personnes ont péri dans le naufrage d’un ferry au large de Mwanza.

 

Aux problèmes de sécurité s’ajoutent les intempéries. De violentes tempêtes frappent régulièrement ce lac d’une surface de 70 000 km2. Selon le comité international de la Croix-Rouge, quelque 3000 à 5000 pêcheurs meurent chaque année sur ce lac partagé par l’Ouganda, le Kenya et la Tanzanie.

Quatre jours de deuil

Le président tanzanien John Magufuli a décrété vendredi quatre jours de deuil national à la suite du naufrage et, déplorant une surcharge de l'embarcation, ordonné l'arrestation des opérateurs de cette dernière.  « Les responsables seront absolument punis , a-t-il tancé. Cette négligence nous coûte tant de vies humaines, des enfants, des mères, des élèves, des vieillards. J'ai ordonné l'arrestation de toutes les personnes impliquées dans la gestion du ferry. Les arrestations ont déjà commencé », assurant que le gouvernement prendra en charge les frais funéraires.

Commentaires Facebook