Vers une CEDEAO des peuples pour lutter contre les conflits et les crises

Société | Publié le Lundi 13 Novembre 2017 à 09:57:35 | |
 

BUZZ ACTU  

Vers une CEDEAO des peuples pour lutter contre les conflits et les crises

L’un des défis majeurs de la vision 2020 de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) de  passer de la CEDEAO des Etats à la CEDEAO des peuples » est de lutter contre les conflits et les crises dans la sous-région a affirmé, vendredi, Pr Bamba N’Galadjo Lambert, ancien commissaire en charge des politiques macro-économiques de l’institution, lors d’une conférence publique.

 

 

L’organisation veut, non seulement, relever le défi de bouter hors des frontières de la sous-région les conflits et les crises, mais également lutter contre la pauvreté « accrue » dans les 15 pays membres de la CEDEAO. Elle ambitionne d’améliorer la croissance économique et apporter une réponse à la forte croissance démographique, selon Pr Bamba.

Le conférencier a expliqué que des axes ont été définis pour parvenir à cette nouvelle vision de resserrer les liens entre les Etats et d’insuffler une nouvelle dynamique au processus d’intégration. Il s’agit d’interconnecter les populations, les Etats, les nouvelles technologies, le réseau ferroviaire et la monnaie.

Il a également mentionné que des décisions ont été adoptées pour parvenir à cette vision de passer de la CEDEAO des Etats à la CEDEAO des peuples notamment l’instauration du passeport et de la carte nationale d’identité  afin de favoriser la libre circulation des personnes.

Cette conférence publique qui a eu lieu au siège de l’institution à Abidjan-Cocody a enregistré la présence de plusieurs personnalités dont le président résident de la CEDEAO, Babacar Carlos M’Baye qui a présenté succinctement les  missions de l’organisation sous-régionale à savoir renforcer la visibilité de la CEDEAO en Côte d’Ivoire pour mieux faire connaitre ses objectifs, ses réalisations et ses projets.

La vision 2020 de passer de la CEDEAO des Etats à la CEDEAO des peuples a été adoptée en juin 2007 par les chefs d’Etats et de gouvernement en vue de créer une région sans frontière, paisible, prospère et cohérente bâtie sur la bonne gouvernance où les populations ont d’accéder et d’exploiter ses énormes ressources, rappelle-t-on.

 

 

Commentaires Facebook