Affaire ‘’assurance-maladie pour les acteurs du football’’ : Salif Bictogo dénonce une ‘’arnaque’’ de Sidy Diallo

Sport | Publié le Mardi 02 Janvier 2018 à 17:11:38 | |
 

+ de Sport

Affaire ‘’assurance-maladie pour les acteurs du football’’ : Salif Bictogo dénonce une ‘’arnaque’’ de Sidy Diallo

Salif Bictogo, le président du Stella Club d’Adjamé, a dénoncé, dans un entretien récemment accordé au quotidien ‘’Nord-Sud’’, les cotisations exigées par la Fédération ivoirienne de football (Fif) aux centres de formation et clubs pour l’organisation de compétitions. Pour lui, cette ‘’arnaque’’ devrait prendre fin en utilisant les ressources allouées à l’assurance-maladie des acteurs du football ‘’qui n’a jamais existé’’.

 

« Au lieu de payer 600 millions pour une mutuelle qui n’a jamais existé, il faut financer la compétition des jeunes. Il y a des maisons d’assurance moins chères qui sont là. Au niveau des compétitions de District, on demande aux responsables de clubs de payer 160 000 pour organiser les compétitions. On n’a jamais vu ça », s’est indigné Salif Bictogo.

Pour lui, cette situation devrait interpeler les acteurs du football et plus singulièrement les présidents de club quant à la gestion du budget alloué aux activités de la Fédération ivoirienne de football conduit par Sidy Diallo.

« Nous ne pouvons pas accepter qu’on demande des cotisations pour l’organisation des compétitions, alors que vous voyagez dans votre dernier exercice pour 4 milliards cinq cent millions en 4 ans », a dénoncé le président du Stella Club d’Adjamé. Avant d’exiger un audit.

« Si nous savons après l’audit qu’il n’y a pas d’argent, on va aviser ensemble les mandataires. On a des comptes qui ne sont pas certifiés par les commissaires aux comptes depuis trois assemblées générales. » a-t-il révélé non sans appeler à l’Etat qui soutient financement cette faitière à la vigilance.

Par ailleurs, ce membre influent du G29, (plateformes regroupant 29  présidents de club qui exigent le départ  de Sidy Diallo) a annoncé l’organisation prochaine d’une Assemblée générale extraordinaire pour demander la démission de l’actuel patron du football ivoirien de la tête de la fédération.

« Nous estimons que celui que nous avons élu est en train de nous conduire droit dans le mur », a estimé Salif Bictogo.

Commentaires Facebook