Athlétisme : Ce que le Président Hamad Kalkaba Malboum est venu faire à Abidjan

Sport | Publié le Lundi 27 Aout 2018 à 08:35:34 | |
 

+ de Sport

Athlétisme : Ce que le Président Hamad Kalkaba Malboum est venu faire à Abidjan

Le président de la Confédération Africaine d’Athlétisme, Hamad Kalkaba Malboum a séjourné à Abidjan le jeudi 23 août 2018. Un séjour de 24 heures axé sur l’organisation du championnat d’Afrique des moins de 18 ans et le championnat d’Afrique des moins de 20 ans Hamad Kalkaba Malboum a été accueilli à son arrivée par le président de la Fédération Ivoirienne d’Athlétisme, Jeannot Kouadio et son comité exécutif.  

 

« La Côte d’Ivoire est un pays que je fréquence régulièrement depuis de nombreuses années en tant que sportif. Je suis en Côte d’Ivoire aujourd’hui pour voir avec la fédération et les responsables du sport, l’organisation à Abidjan l’année prochaine, d’un certain nombre d’évènements que nous avons en projet. À savoir, le championnat d’Afrique des moins de 18 ans et le championnat d’Afrique des moins de 20 ans. Mais aussi, je suis là dans le cadre de notre Assemblée Générale élection qui aura lieu en 2019. Nous avons reçu l’accord formel du ministère des sports pour l’organisation de ces manifestations. Et là, nous venons en collaboration avec le président de la fédération ivoirienne d’athlétisme et certainement le ministère des sports, voir les conditions pratiques et les modalités de l’organisation de ces manifestations majeures pour notre continent… » a situé Hamad Kalkaba Malboum.

 

Sur le choix de la Côte d’Ivoire, il a dit : « Nous venons organiser ces manifestation en Côte d’Ivoire, car c’est une reconnaissance de l’effort que font les autorités ivoiriennes pour la promotion de notre discipline. Vous savez que Ta Lou Marie-Josée et Murielle Ahouré sont aujourd’hui parmi les meilleurs au monde. Nous pensons que le potentiel existe et ces évènements destinés aux jeunes peuvent permettre de révéler d’autres talents. Qui vont plus tard prendre le relais une fois les actuels championnats auront pris de l’âge. Le mérite revient aussi à la gente masculine. Je veux parler de Méité Ben Youssef, Wielfred, Cissé Gueu et les autres. C’est donc des évènements important pour la continuité de la présence au niveau élevé de la Côte d’Ivoire dans le monde de l’athlétisme ».

Commentaires Facebook