Bertrand Traoré : « A Chelsea Drogba et Kalou me traitaient comme leur petit frère »

Sport | Publié le Mercredi 28 Juin 2017 à 11:20:33 | |
 
Bertrand Traoré : « A Chelsea Drogba et Kalou me traitaient comme leur petit frère »

Formé à Auxerre puis à Chelsea et révélé à l'Ajax, Bertrand Traoré (21 ans) débarque à l'OL, où il a signé 5 années ce lundi, avec un statut de grand espoir. Découverte.

Une famille de footballeurs

Né il y a 21 ans à Bobo-Dioulasso, au Burkina Faso, Bertrand Traoré a grandi dans une famille de footballeurs. Son père, Isaï, aujourd'hui décédé, était international. Sa mère comme sa tante jouaient également au foot. Son grand frère, Alain, est un visage connu de Ligue 1 puisqu'il a évolué à Auxerre, Lorient et Monaco avant de partir jouer en Turquie l'an dernier, à Kayserispor.

Les deux frères, tous les deux internationaux, sont par ailleurs passés au même moment par le centre de formation d'AJA, à partir de 2009. Alain y est resté et a percé en L1 ; Bertrand a, lui, rejoint en 2013 Chelsea, où il a poursuivi sa formation.

 

Il a «tout appris» de Mourinho

S'il a peu joué chez les pros avec Chelsea, Bertrand Traoré y a beaucoup appris. Peu de temps après son arrivée, l'attaquant, alors âgé de 17 ans, a tapé dans l'œil de José Mourinho lors d'une tournée de pré-saison en Asie à l'été 2013. Le Special One a toutefois préféré prêter son jeune gaucher à un club filial des Blues, le Vitesse Arnhem, où le Burkinabé est resté un an et demi (20 buts en 51 matches).

Puis le Portugais a récupéré Traoré et l'a intégré à sa rotation lors de la difficile saison 2016-2017 (16 matches, 4 buts). «Je lui dois beaucoup, a affirmé dans le Telegraph l'attaquant le mois dernier, à quelques jours de la finale de la C3 contre le MU de Mourinho. C'est lui qui m'a repéré quand j'avais 17 ans, qui m'a donné l'opportunité de me montrer et qui m'a fait signer pro. Ce qu'il m'a appris ? Tout ce qui est en rapport avec le terrain. Il ne s'agit pas juste de manier un ballon et de faire ce qu'on peut, il s'agit d'avoir du caractère du début à la fin d'un match, en revenant défendre comme en attaquant.»

 

Chaperonné par Drogba et Kalou

À son arrivée Chelsea, Bertrand Traoré a également bénéficié des conseils de glorieux coéquipiers, Didier Drogba et Salomon Kalou. «Ils m'ont intégré dans leur petit groupe où nous parlions tous français», a raconté il y a quelques années le Burkinabé. «Ils me donnaient constamment des conseils, m'invitaient à manger, ils me traitaient comme leur petit frère. C'est comme si Alain était avec moi.»

D'autres joueurs des Blues avaient par ailleurs été séduits par son talent. «Au milieu de tous les autres internationaux de très haut niveau, il ne dénote pas à l'entraînement, avait avancé Gary Cahill dès 2013. Il est à l'aise avec le ballon et a beaucoup de confiance en lui pour un si jeune joueur.»

 

Un attaquant polyvalent

À Lyon, Bertrand Traoré pourra jouer à tous les postes de l'attaque. Sa position préférentielle est celle d'ailier droit, mais le Burkinabé peut également évoluer à gauche et même rendre des services en pointe, comme il l'avait fait lors de son passage au Vitesse Arnhem. Il n'est pas un buteur pur, mais est régulièrement décisif : il a ainsi marqué 13 fois et donné 6 passes décisives toutes compétitions confondues cette saison avec l'Ajax, où il était prêté par Chelsea. Son action préférée: positionné sur le flanc droit, il aime revenir vers l'intérieur puis frapper du plat du pied côté opposé.

«Quand tu es jeune, tu n'as pas forcément une place déterminée mais il s'imposera plus facilement sur le côté, c'est mieux qu'il ait le jeu face à lui pour montrer sa vision et sa vivacité», expliquait le mois dernier Alain Traoré. Sa vitesse et ses qualités techniques avaient par ailleurs fait mal à l'OL en demi-finale aller de la Ligue Europa, puisque le Burkinabé avait inscrit un doublé et donné une passe décisive lors de cette rencontre.

Sa marge de progression est toutefois conséquente, notamment concernant ses choix devant le but adverse. Guus Hiddink, qui l'avait coaché quelques mois à Chelsea, avait tenté à l'époque de faire progresser la pépite. «Nous lui parlions beaucoup à l'entraînement, il en faisait un peu trop parce qu'il est très mobile. Mais il est à l'écoute, vous pouvez lui dire ''travaille là-dessus'' et il est assez intelligent pour le faire.»

 

International à 15 ans

À seulement 21 ans, Bertrand Traoré possède déjà une solide expérience internationale (39 sélections, 5 buts). Alors qu'il s'était fait remarquer en catégorie jeunes du Burkina Faso (vainqueur de la CAN U17, 8e de finale de la Coupe du monde U17), l'attaquant a fait ses débuts avec les Étalons en septembre 2011 à quelques jours de son seizième anniversaire. Il a déjà disputé trois Coupe d'Afrique des Nations (2012, 2015, 2017).

Lors de la dernière CAN, aux côtés de son frère, il est même parvenu en demi-finale.

 

 

Mondialsport.net

Commentaires Facebook