CAN 2021: La Côte d'Ivoire pourraît se voir retirer l'organisation au profit de la Zambie

Sport | Publié le Jeudi 15 Juin 2017 à 21:36:11 | |
 

+ de Sport

CAN 2021: La Côte d'Ivoire pourraît se voir retirer l'organisation au profit de la Zambie

La Côte d’Ivoire pourrait se voir retirer l’organisation de la CAN 2021. C’est du moins ce qui transparaît à travers la candidature de la Zambie qui veut se voir attribuer cette édition.

Grosse polémique autour de la CAN 2021

La Coupe d’Afrique des Nations édition 2021 (CAN 2021) pourrait ne pas se jouer en Côte d’Ivoire, comme initialement prévu. En effet, certains observateurs estiment que cette attribution n’a pas été faite dans les règles de l’art. Ainsi que le relève le ZimbabwéenPhilipp Chiyangwa, président du Conseil des associations de football en Afrique australe(COSAFA) : « Elles a été attribuée de manière brutale et politique au bénéfice d’une région. L’Afrique est notre continent et nous avons le droit de poser des questions et de penser que nous avons été abusés. Dans ces conditions, nous remettons en question le statu quo, la localisation de tous les intérêts dans une région.»

C’est en se fondant sur déclaration que Moses Mawere, ministre zambien de la Jeunesse et des Sports a introduit la candidature de son pays auprès de la Confédération africaine de football (CAF). Les regards sont donc tournés vers le Malgache Ahmad Ahmad, le successeur d’Issa Hayatou, afin de trancher ce litige. Quoi qu’il en soit, les autorités ivoiriennes s’activent d’ores et déjà pour livrer les infrastructures devant accueillir la compétition. Pour ce faire, le ministre François Amichia a lancé un appel d’offres pour la construction des différents stades.

Notons à toutes fins utiles qu’en dépit des suspicions qui planaient sur l’attribution des éditions du Mondial 2018 et 2022, la Russie et le Qatar organiseront bel et bien ces compétitions. En disposer autrement en Afrique serait un recul pour le football sur le continent. Et même si l’actuel président de la CAF est du COSAFA, cela ne saurait rien justifier. Quoi qu’il en soit, tous les férus du ballon rond veillent au grain. Car ils veulent éviter que le sport roi soit politisé, encore moins régionalisé.

 Source: AFRIQUE-SUR7.FR 

Commentaires Facebook